• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Top 14:le Stade Français battu (45-23) par Bordeaux Bègles, le Racing Métro durement corrigé (47-14) par Clermont

© Mehdi Fedouach/AFP Photos
© Mehdi Fedouach/AFP Photos

Dure journée pour les deux clubs parisiens du Top 14. En déplacement à Bordeaux, le Stade Français a subi une lourde défaite (45 à 23) face à un Bordeaux-Bègles revenu en pleine forme. A Clermont-Ferrand, Clermont a infligé une vraie leçon de rugby (47 à 14) au Racing-Métro.

Par Christian Meyze

Mauvaise passe pour les deux clubs du rugby parisien. 

Le Stade Français d'abord, qui jouait à Bordeaux, face à l'UBB, a encaissé 6 essais. Bordeaux-Bègles, décidément en forme, remporte tranquillement son troisième succès bonifié de la saison (45-23), malgré l'absence dans leurs rangs de Talebula, leur attaquant fidjien.
De son côté, le Stade Français, qu'on savait diminué devant, par l'absence de Parisse, Papé et Slimani, n'a pu réïtérer sa performance face à Oyonnax ou
Perpignan. La défaite est lourde et devrait poser questions dans le train du retour.

La première moitié de jeu, au départ équilibrée, s'est très vite déplacée en faveur de Bordeaux-Bègles. se terminant sur un 33-13.

En seconde partie, rageur, le Stade a tenté de se refaire en reprenant l'initiative. Peine perdue : par deux fois encore, Bordeaux Bègles réusissait à rentrer deux essais.

Quant au Racing Métro, c'est une vraie leçon de rugby (47-14) qu'il a subi de la part du vieil ennemi Clermont chez lui et qui entendait bien y rester invaincu! Ce résultat permet à l'ASM de revenir à hauteur de Toulon en tête du classement (36 pts). 
En revanche le Racing stagne à la 10e place, à quatre longueurs des places de barragiste et à six de la zone de relégation.

Peu de choses à dire et à retenir de cette rencontre côté Racing : des Racingmen fantomatiques qui pourront tout juste se satisfaire de n'être pas repartis sur un score nul: menés 40 à 0, ils ont sauvé l'honneur par deux essais de Camille Gérondeau  et Alexandre Dumoulin.
Maigre consolation pour une équipe venue en Auvergne avec des ambitions déclarées et qui devra impérativement rebondir le week-end prochain avec la venue à Colombes d'une équipe elle-aussi en rédemption: Montpellier, défait samedi à domicile par Castres (20-16).



Sur le même sujet

Suspendus, fixés sur un poteau... Installation des avions au musée de l’Air et de l’Espace du Bourget

Les + Lus