La vice-présidente du Conseil régional d'Ile-de-France, Michèle Sabban, démisionne

© DR
© DR

Michèle Sabban, vice-présidente (PS) de la région Ile-de-France reconnaît avoir donné des informations inexactes concernant le logement social dont elle a bénéficié. Elle a décidé de remettre sa délégation de vice-présidente du Conseil régional.

Par EF/AFP

Michèle Sabban "m'a remis sa délégation de vice-présidente en charge du personnel,de l'administration générale et des marchés publics, ce que j'ai accepté", indique Jean-Paul Huchon, le président du Conseil Régional. Selon lui, Michèle Sabban, qui a quitté son logement social fin juin, "a reconnu avoir donné des informations inexactes à l'ensemble des élus régionaux lors de son audition devant la Mission d'information et d'évaluation sur le logement".

Elle occupait depuis près de dix ans un 70 m2 dans le XIIIe arrondissement de Paris, près de la bibliothèque François-Mitterrand. Une habitation à loyer intermédiaire louée environ 1 200€ par mois. L'affaire avait été révélée par l'hebdomadaire Marianne.

Déontologie
Le 25 juin, la maire socialiste de Paris, Anne Hidalgo, avait demandé aux conseillers de Paris en logement social de déménager. Un mois plus tôt, les conseillers de Paris avaient approuvé à l'unanimité, le 20 mai, un code de déontologie prévoyant que les élus ne disposent pas d'un logement social, sauf situation particulière justifiant un maintien dans le logement occupé avant l'élection.

voir le reportage d'Alexandra Marie
L'affaire Sabban
La vice-présidente du Conseil régional d'Ile-de-France, Michèle Sabban, démisionne



Sur le même sujet

Procès 23 octobre

Les + Lus