Grève Air France : le SNPL, le syndicat majoritaire des pilotes d'Air France, rejette la proposition de sortie de crise de la direction

Selon des sources syndicales, citées par l'AFP lundi 22 septembre la compagnie aérienne a annoncé qu'elle suspendait, jusqu'en décembre, le projet Transavia Europe, l'une des principales raisons de la contestation. Le SNPL vient d'annoncer qu'il rejette la proposition de la direction.

Un avion Air France, le 18 septembre 2014 à l'aéroport d'Orly.
Un avion Air France, le 18 septembre 2014 à l'aéroport d'Orly. © (ERIC FEFERBERG / AFP)
C'est non. Le syndicat des pilotes de ligne (SNPL) refuse lundi 22 septembre la proposition de la direction d'Air France de suspendre, jusqu'en décembre, le projet Transavia Europe, l'une des principales raisons de la contestation.

Au huitième jour d'une grève très suivie, cette annonce, avait été faite par le PDG du groupe AF-KLM Alexandre de Juniac, ce lundi, à l'ensemble des organisations syndicales de l'entreprise.

La direction d'Air France a d'autre part annoncé, lundi 22 septembre, que 48% des vols seraient assurés mardi, au neuvième jour de la grève des pilotes. C'est une légère amélioration pour les passagers.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
grève air france transports aériens grève
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter