Cet article date de plus de 6 ans

Le Racing-Métro a fait le plus facile face à Trévise (26-10) en Coupe d'Europe

Le Racing-Métro a assuré la victoire (26-10) sur le terrain des Italiens de Trévise, dimanche 26 octobre, et en profite tout de même pour doubler ses points dès l'issue de la deuxième journée de Coupe d'Europe
© Pierre Teyssot/AFP Photos
Avec huit points, les Racingmen prennent du coup la tête de la poule 5, devant Northampton et les Ospreys (5 points). L'écart est précieux mais il s'agira de le préserver lors de la double confrontation face aux Gallois, d'abord à Swansea le 6 décembre puis à Colombes le 13 décembre.

Aux yeux des spécialistes, le Racing-Métro n'a pratiqué qu'un service minimum à Trévise, dimanche, pour ce qu'ils qualifient de petite victoire. A leurs yeux il n'y aura pas grand-chose à retenir de cette partie soporifique quasiment de bout en bout. Si le premier match de Coupe d'Europe des Franciliens samedi 18 octobre, contre Northampton avait lui aussi été disputé (20-11), il avait eu le mérite de mettre en valeur l'assise défensive et le courage collectif du club.

Dimanche, les hommes du Racing ont semblé être "un peu ailleurs", sans véritable envie de vaincre, même si, au final, leur niveau comparé à celui de Trévise, leur a permis d'emporter la victoire. mais clairement, il leur a manqué la manière.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
rugby sport