• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

“Si possible pas Juif(ve)” : une entreprise parisienne pointée du doigt pour discrimination

L'annonce est parue sur le site graphics-com, avant d'être supprimée. / © Capture
L'annonce est parue sur le site graphics-com, avant d'être supprimée. / © Capture

Une entreprise parisienne de graphisme suscite une vive polémique en ce début de semaine, après la publication d'une offre d'emploi dans laquelle a été insérée une mention discriminatoire dans les critères de profils recherchés. 

Par Olivier Couvreur

Au premier abord, l'offre d'emploi paraît banale. Un CDI dans une entreprise de graphisme située dans le 19e arrondissement de la capitale. Seulement, dans la partie réservée au profil recherché, on peut lire la mention "si possible pas juif(ve)". "J’ai dû relire l’annonce deux ou trois fois avant de voir que ce n’était pas une blague", raconte Anne-Sophie, une jeune femme en recherche d'emploi qui est tombée sur l'annonce et a témoigné sur le site des Inrocks qui a repéré l’affaire. 

Publiée sur le site Graphic-Jobs.com, l'annonce a depuis été retirée. Elle avait été postée par l'entreprise parisienne NSL studio, qui voit cette recherche d'infographiste virer au scandale. L'entreprise, qui a d'abord confirmé l'annonce, a ensuite déclaré avoir été victime d'un hack, toujours selon les inrocks. 


SOS Racisme a porté plainte lundi. "On réduit les individus à une caractéristique religieuse. Untel ne peut pas travailler chez moi parce qu'il est juif. Ce sont tous les Juifs qui sont désignés comme non désirés dans sa société", a notamment déclaré Alexandre-M Braun , avocat de SOS Racisme.

Voir l'annonce ci dessous, dénnoncée par Adrien Saumier, élu EELV et adjoint au maire du 13e arrondissement de Paris : 

Et la réponse de Graphics Job.com qui a depuis supprimé l'annonce polémique : 

 

Sur le même sujet

Le bidonville de Nanterre : témoignages

Les + Lus