François Hollande au Salon de l'Agriculture : 8 heures de dégustations et d'échanges

François Hollande a inauguré samedi 21 février le 52e Salon Internationa de l'Agriculture à la Porte de Versailles, à Paris. / © STEPHANE DE SAKUTIN / POOL / AFP
François Hollande a inauguré samedi 21 février le 52e Salon Internationa de l'Agriculture à la Porte de Versailles, à Paris. / © STEPHANE DE SAKUTIN / POOL / AFP

Le Président de la République François Hollande n’a pas dérogé à ses habitudes : il s’est présenté très tôt ce samedi matin, peu avant 7h00, pour rencontrer les acteurs du monde agricole français et inaugurer le 52ème Salon de l’Agriculture.

Par Alexandre Dié

6h55 : première poignée de main au Parc des Expositions de la Porte de Versailles, à Paris. C’est celle de Stéphane le Foll, ministre de l’Agriculture, qui l’accueille dans la plus grande ferme du monde. Tous deux s’engouffrent dans le Salon suivis d’une foule de journalistes. François Hollande fait ses premières déclarations à la presse. Ce salon représente « la plus belle vitrine de l’agriculture aux yeux du monde ».

 / © Alexandre Dié
/ © Alexandre Dié

Près de 8 heures de visite

Le Président a d'abord échangé avec un premier couple d’agriculteurs et pas n’importe lequel: les propriétaires de Filouse, la mascotte de cette édition 2015. Après avoir discuté sur la race "rouge flamande", il part pour la traite matinale et rencontrer les différentes filières agricoles : porcine, ovine, bovine et laitière. François Hollande a pu goûter aux richesses de nos terroirs : du fromage, du vin et de la charcuterie.
Il est bientôt 9 heures. Les premiers visiteurs pénètrent dans le Salon alors que chef de l’Etat, lui, prend son petit déjeuner avec les représentants du monde agricole.



Premières rencontres avec des visiteurs ravis

Une heure après son petit déjeuner à l’abri des caméras, le public l’attend. Le Président entame son premier bain de foule. Appareil photo en main, scandant le prénom du Président, les visiteurs sont prêts à tout pour immortaliser ce moment unique.
 / © Alexandre Dié
/ © Alexandre Dié

Le chef de l’Etat se prête volontiers au jeu des apprentis photographes, tout comme à celui des exposants, en goûtant leurs produits. Ce programme d’échange et de dégustation s'est poursuivi jusqu’à 15 heures avant une réunion prévue avec l’Office Nationale des Forêts, à l’Elysée.

De la PAC au climat, tant de sujets à discuter

François Hollande a voulu "rassurer" les agriculteurs sur les aides financières qui leur sont accordées, notamment avec la nouvelle PAC (Politique Agricole Commune). Celle-ci va permettre de "valoriser les produits". Le Président leur rappelle qu’ils sont "écoutés" et qu’il va "les aider". A un mois des élections départementales, il a aussi voulu apaiser les agriculteurs soucieux de voter FN,.

Un important dispositif de sécurité

La visite de François Hollande était  placée sous haute protection, en raison des risques d’attentats. Selon I-télé, cinquante personnes du Groupe de Sécurité de la Présidence de la République (GSPR) protégeaient aujourd'hui le chef de l’Etat.

 / © Alexandre Dié
/ © Alexandre Dié

Le personnel de la sécurité était sur les dents, comme le confirme l’éviction de Laurent Pinatel, porte parole de la Confédération paysanne et mis à terre par le service d’ordre. Une « confusion », selon François Hollande rapporté par l’AFP, qui l'a rencontré par la suite.

Le premier d'un long défilé de politiques

François Hollande est le premier venu d’une longue série d’hommes et de femmes politiques. Sont notamment attendus, tout au long de la semaine, Nicolas Sarkozy, Manuel Valls, Marine le Pen et Emmanuelle Cosse.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus