Mc Donald a-t-il encore sa place au salon de l'agriculture ?

© AEP
© AEP

Depuis 15 ans, Mc Donald est présent au salon de l'agriculture. Un immense stand propose des animations pour présenter les différentes filières au public. Mais à l'heure du Bio, du bien manger et de l'agroécologie, comment le géant du fast food américain justifie-t-il sa présence ? 

Par Anne Elisabeth Philibert

A l'heure du bio, de l'agroécologie, des circuits courts et du bien manger, en quoi la présence du géant américain de fast-food se justifie cette année au salon de l'agriculture. C'est la question que nous nous sommes posée. Alors direction l'immense stand Mc Donald qui attire depuis 15 ans toujours plus de monde. Les enfants en particulier sont friands des hamburgers géants présentés sur les comptoirs. L'enseigne est imbattable sur ce créneau. Encore un bon plan marketing de l'enseigne pour attirer plus de monde  ? 

Ces animations ne sont pas une opération marketing !


 / © aep

..rétorque le chargé de relations publique", Sébastien Evain. "C'est un engagement de transparence. Une façon ludique de faire connaître nos 5 filières". Pour chacune d'entre elles, blé, boeuf, poulet, salade, pomme-de-terre, des animateurs sont chargés d'expliquer de quelles régions viennent nos approvisionnements.
Si le groupe met en avant des chiffres, encore et toujours, il se targue également d'être dans une démarche d'agroécologie depuis 7 ans pour améliorer l'impact sur l'environnement. Des tests sont menés actuellement dans une cinquantaine de fermes en France et en Europe. Le groupe souhaite à long terme utiliser moins d'eau pour la production de la salade, diminuer l'utilisation des antibiotiques pour les poulets, affirme être plus vigilant pour le bien être animal, vouloir réduire l'effet de gaz  à effet de serre. Alors comment et de quelle façon ? loin de réponses concrètes, Mc Donald évoque des tests sur les outils d'aide à la décision des agriculteurs. 

La filière salade expliquée aux consommateurs / © aep

McDo achète entre 20 et 25 000 tonnes de viande bovine française depuis 10 ans

"Si nous sommes présents depuis 15 ans au salon de l'agriculture, c'est pour la simple et bonne raison que le groupe est l'un des principaux contributeurs de l'agriculture française et l'un des premiers acheteurs de viande bovine française" précise Sébastien Evain. "Au salon, nous sommes chaque année très bien accueillis. Les filières et les organisateurs du salon sont conscients de ce que nous faisons pour l'agriculture française".

Comme toujours chez Mc Donald, le discours est bien rodé, lissé. Avec 1,8 millions de repas par jour, la qualité fait partie de l'ADN de McDo."Les steaks que l'on sert sont 100% pur boeuf et répondent à des normes de qualité très strictes".

 / © Enrico Salvini
/ © Enrico Salvini

Cette qualité des produits servis chez Mc Donald est justement remise en cause,  notamment par Jamie Oliver. Longtemps en croisade contre le géant américain, le Chef anglais n'y est pas allé de main morte. En montrant comment les hamburgers étaient fabriqués, il a voulu prouver qu'ils étaient impropres à la consommation. Ce mois-ci, la chaîne de restauration rapide a dévoilé sous la forme d'une vidéo la longue liste d'ingrédients qui se trouvent dans les millions de portions de frites servies chaque jour à ses clients. Une liste relayée dans les médias  qui soulève la polémique. Le géant américain est donc souvent mis à mal par la presse qui relaie également les scandales de viande avariée. 


Vidéo McDonalds 19 ingrédients

Et à la question des critiques et des attaques concernant la qualité des produits du groupe, la réponse est une fois de plus formatée.  "Nous critiquer c'est remettre en cause la qualité de l'élevage en France, la qualité de l'industrie agroalimentaire". Une réponse toute trouvée dans le contexte du salon de l'agriculture.   


Alors à  quand le bio chez McDo ? 

"Mais on a déjà du bio chez McDo" ! explique Sébastien Evain "avec les petits jus de fruit à boire". Sur l'ensemble des produits proposés par l'enseigne, la réponse semble quelque peu dérisoire. Et la salade ? le poulet ? Les steaks bio ?  Ils ne sont pas prêts d'être servis par l'enseigne. "La filière bovine bio est très compliquée et n'est pas en mesure de nous fournir la quantité dont nous avons besoin. Et ouvrir une petite porte en bio n'est pas une décision marketing prise en ce moment au niveau des achats" conclue Sébastien Evain. Décidément, les chiffres, le rendement, la distribution à grande échelle et le marketing sont les maîtres mots chez McDo ! 

A lire aussi

Sur le même sujet

Jacques Chirac et les agriculteurs

Les + Lus