Prolongation de “Vigipirate attentats”, mais les héros sont fatigués, dit-on

© Kenzo Tribouillard/AFP Photos
© Kenzo Tribouillard/AFP Photos

Le gouvernement a annoncé que les niveaux du plan Vigipirate, "alerte attentats" pour l'Ile-de-France et les Alpes-Maritimes et "vigilance renforcée" ailleurs, sont prolongés jusqu'au 10 avril au moins et le seront pour plusieurs mois mais des voix s'élèvent pour dire la fatigue des troupes.

Par Christian Meyze

Depuis les attentats contre Charlie Hebdo et l'Hyper Cacher, 10.500 militaires protègent 830 "sites sensibles" en France dont 310, principalement juifs, en Ile-de-France. Matignon, qui a la main sur le dispositif Vigipirate, a confirmé que "le dispositif est prolongé" et que "le niveau des effectifs est prolongé aussi longtemps que nécessaire". "Tous les sites sensibles restent protégés".

Cette mobilisation sans précédent, qui entraîne aussi d'importants surcoûts budgétaires, menace toutefois d'épuiser les effectifs soumis à rude épreuve. Même si les niveaux d'alerte sont prolongés, l'exécutif pourrait, par "logique d'adaptation", adapter le dispositif, selon une source gouvernementale.
Problèmes liés au maintien de Vigipirate



Sur le même sujet

Un rassemblement de soutien pour Mathieu Hillaire

Les + Lus