Cet article date de plus de 6 ans

"La France pays de merde " Zlatan pourrait prendre cher, à force

Zlatan Ibrahimovic connaîtra demain jeudi 19 mars, la sanction qui lui sera infligée en Ligue des Champions après son carton rouge ramené de Chelsea. Mais d'autres sanctions vont probablement s'ajouter, compte tenu de l'attitude de la star du PSG.
© Nicolas Tucat/AFP Photos
La question : Zlatan, qui est, après son carton rouge et son expulsion, déjà certain d'être suspendu pour le match aller de quart de finale, sera-t-il également absent pour le match retour ?? Cela fait partie des fortes probabilités. L'aventure lui était déjà arrivée il y a deux ans, contre Valence, toujours en huitièmes de finale et il avait alors écopé de deux matches de suspension (réduits en appel à un seul). Mais son côté "éternel récidiviste" va commencer à compter !

Viendra ensuite l'étape française. La commission de discipline de la LFP a décidé "d'étudier" les propos tenus par Ibra dimanche 15 mars à Bordeaux : "En quinze ans, je n'ai jamais vu un tel arbitre. Dans ce pays de merde. Ce pays ne mérite pas le PSG", avait lâché  Ibrahimovic furieux après la défaite parisienne (3-2). Il est probable qu'elle décide de convoquer le joueur dans le délai réglementaire, c'est-à-dire pour la séance du 9 avril.

Le barème disciplinaire de la Fédération française de football (FFF) prévoit pour des propos "blessants" en dehors du terrain à l'encontre d'un officiel une suspension de trois matches ferme, et de quatre quand ils sont "grossiers ou injurieux". "Le barème est une référence, mais ça peut être plus ou moins", confie un ancien membre de la commission de discipline. "Les antécédents disciplinaires sont pris en compte".

Et ils sont nombreux pour Ibrahimovic depuis son arrivée en France en 2012. Et puis "Il ne s'est jamais déplacé devant la commission", rappelle  cet ancien commissaire. "J'ai vu Beckham, j'ai vu Ancelotti. Quand vous voulez convaincre un jury, un tribunal ou une commission de discipline de votre bonne foi, il faut se déplacer. C'est plus difficile de convaincre via un avocat."

"Ibra" compte aussi depuis le 19 février un match de suspension avec sursis, qui s'était ajouté à ses deux matches ferme le privant du double rendez-vous contre Monaco (L1 et Coupe de France). Un sursis n'est levé qu'après une série de dix matches, ce qui est loin d'être le cas en l'occurrence !

"Ibra" est disponible vendredi face à Lorient (30e journée de L1), pour le clasico à Marseille (31e) et pour la demi-finale de Coupe de France contre Saint Etienne le 8 avril. S'il était convoqué et sanctionné le 9 avril par la commission de discipline de la LFP, la suspension ne débuterait qu'à partir du début de la semaine suivante. Il pourrait donc jouer pour la finale de Coupe de la Ligue contre Bastia le 11 avril.
Mais son calendrier risque d'être de plus en plus "haché".



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
psg ligue des champions ligue 1 football