Cet article date de plus de 6 ans

Le Paris Saint-Germain annonce qu'il ne boycotte plus la chaîne Canal+

Dans un communiqué publié sur son site internet, le club du Paris Saint-Germian a fait savoir qu'il n'allait plus boycotter le groupe Canal+ et annonce suspendre «son gel des relations" avec la chaîne cryptée et ses chaînes associées.

Le club d'Orléans ou peut-être celui de Malaga pourrait accueillir de jeunes joueurs professionnels
Le club d'Orléans ou peut-être celui de Malaga pourrait accueillir de jeunes joueurs professionnels © Facebook / @PSG
Le club de la capitale, qui s'apprête à affronter le FC Barcelone en quart de finale retour de la ligue des champions ce mardi soir, a fait savoir hier, dans un communiqué publié sur son site internet, qu'il n'allait plus boycotter le groupe Canal+. Il annonce ainsi la suspension de «son gel des relations" avec Canal+.

Pour le PSG, ce boycott visait à faire "changer les choses" et "nous avons de bonnes raisons de penser que notre message est passé auprès de la LFP" affirme le club parisien.

>> Découvrez l'intégralité du communiqué du Paris Saint-Germain : 

La décision du Paris  Saint-Germain de suspendre toutes relations avec les chaînes du groupe Canal+  était justifiée par notre volonté de changer les choses.

Nous avons de bonnes raisons de penser que notre message est passé auprès de la LFP. Les positions fortes prises par son Président Frédéric Thiriez en faveur d’une modification dès la saison prochaine des conditions dans lesquelles les images des joueurs seront prises au moment de leur entrée dans les vestiaires nous semblent constituer une avancée réelle pour l’ensemble des clubs professionnels.

Le CNOSF lui-même a reconnu que les images tournées au moment de l’entrée dans les vestiaires “ont reçu une publicité” qui a fortement influencé les opinions de la Commission de discipline.

Nous attendons du diffuseur qu’il veille à respecter l’intimité des joueurs une fois sortis du terrain plutôt que de dérober par tous les moyens leurs réactions dans des moments de tension et de frustration extrêmes.

Dans un souci d’apaisement alors que la fin de saison promet d’être intense jusqu’à son terme, nous décidons de suspendre notre décision mais nous resterons vigilants à protéger nos joueurs et nous veillerons aux conditions dans lesquelles seront diffusées les images produites.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
psg football sport ligue 1 ligue des champions