Cet article date de plus de 6 ans

PSG-Metz au Parc à 21h, le match qu'il serait malin de gagner !

C'est surprenant et inattendu, mais le match de ce mardi soir 28 avril (21h) contre Metz, au Parc des Princes pourrait être le tournant de la saison du PSG dans la course au titre de Ligue 1.
© Martin Bureau/AFP Photos
Le raisonnement est simple: si Lyon et Paris, actuellement à égalité de points au sommet du championnat (l'OL est premier grâce à sa meilleure différence de buts mais ce match est un match en retard de la 32ème journée), gagnent tous leurs matches d'ici la fin de la saison, c'est le PSG qui sera titré, s'il l'emporte face à Metz.

L'affiche s'annonce des plus déséquilibrées. Le club de la capitale vient de tourner la page de la Ligue des champions, éliminé par Barcelone, avec une leçon donnée samedi 25 avril à Lille au Parc des Princes (6-1), grâce à un triplé d'Ezequiel Lavezzi, un doublé d'Edinson Cavani et un but inaugural de Maxwell au bout de seulement 27 secondes. Le club a déjà gagné la Coupe de la Ligue et aimerait y ajouter le championnat et la Coupe de France, avec une finale à jouer le 30 mai contre Auxerre, club de L2.

Côté Metz, avant dernier de L1 au contraire, c'est le risque de la descente en L2 qui se pointe. Le calendrier des Lorrains est d'ailleurs infernal avec le déplacement au Parc des Princes ce soir mardi et la réception de Marseille vendredi. Ensuite, il y aura un déplacement à Monaco le 16 mai et la venue de Lille le 23 mai ! La seule confrontation directe avec un concurrent pour le maintien est programmée le week-end du 9 mai avec un match contre Lorient à Saint-Symphorien. Attention donc, Metz est dans la situation de celui qui n'a plus rien à perdre !

Dans les rangs du PSG, Thiago Silva, qui était blessé à une cuisse, fait son retour dans le groupe. Salvatore Sirigu, touché à un pied, et Serge Aurier, blessé à une cuisse, ont déclaré forfait pour ce match. Zlatan Ibrahimovic purgera ce soir son dernier match de suspension, conséquence de sa fameuse bordée d'insultes. Lucas, lui, sera bien là également.

« On n'est jamais sûrs de rien, mais plus le temps avance et moins il y a de matches, et plus les joueurs, le club, les supporters, sont conscients que les points valent très chers, alors j'espère que la détermination sera la même que contre Lille, et il n'y a pas de raison que ça ne soit pas le cas », a commenté lundi 27 avril l'entraîneur Laurent Blanc.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
psg ligue 1 football