DIAPORAMA Pour ses 60 ans, la DS défilera sur les Champs-Elysées et s'exposera aux Tuileries ce week-end (23-24mai)

© Citroen DS
© Citroen DS

Un club de passionnés et Citroën organisent samedi 23 et dimanche 24 mai, la "DS week", pour célébrer les 60 ans de la DS. 600 DS, visibles dès samedi 23 sur le circuit de Linas-Monthléry défileront sur les Champs-Elysées dimanche matin 24 mai. Une expo aux Tuileries retracera son histoire.

Par Christian Meyze

Sa sortie, en 1955, au Salon de l'auto à Paris fut un évènement dans le monde de l'automobile. Elle aimanta la foule dès le premier jour. Dès le premier jour, 12000 exemplaires sont vendus. Il faut dire que Citroën avait frappé très fort, en confiant son dessin non pas à ses ingénieurs et son bureau d'étude mais à un sulpteur designer italien, Flaminio Bertoni, en collaboration avec un ingénieur aéronautique, André Lefèbvre et Paul Magès, un autre ingénieur, hydraulicien lui.

Et le résultat, pour l'époque était saisissant, totalement surprenant. Au point qu'on l'a immédiatement surnommée" le brochet" et plus encore "la soucoupe roulante". Et c'est vrai que cette voiture était alors une sorte d'OVNI. Du jamais vu en tout cas. Et à tout point de vue : sa silhouette bien sûr, accentuée par l'absence de calandre, et ses vitres immenses comparées aux voitures de l'époque, mais aussi les audaces techniques et technologiques. Il y avait le capot en alu, et surtout le toit en fibre de verre, le volant monobranche sous un tableau de bord particulièrement soigné et épuré.

Plus qu'une évolution, une révolution


Mais dans la révolution que représentait la DS dans le monde de l'automobile, il y avait aussi les prouesses technologiques que Citroën avait choisi de mettre en oeuvre dans ce modèle. En premier lieu la suspension hydropneumatique, qui allait faire des Citroën les voitures les plus confortables que l'on puisse trouver, la direction assistée et très vite la boite de vitesse automatique. Des évolutions qui vont d'ailleurs conduire la marque à devoir former spécifiquement ses mécaniciens agents et concessionnaires, car le saut technologique est tellement grand à l'époque qu'aucun mécanicien n'était plus en mesure d'entretenir ou de réparer ces voitures sans une solide mise à niveau.

Jamais une voiture à elle seule et en une seule fois n'a autant révolutionné l'automobile. Après la DS, les voitures ne seront plus jamais comme avant.

Pour célébrer les 60 ans de la DS, un club de passionnés, "le Monde de la DS" et Citroën, organisent un week-end d'anniversaire.

Dès samedi 23 mai, 600 DS, pourront être admirées sur le circuit historique de Linas-Montlhéry (région parisienne). Il s'agira de la concentration de DS la plus importante de l’année à travers le monde. 

La DS a 60 ans


Dimanche matin 24 mai, à partir de 7 heures, ces 600 véhicules défileront dans Paris le long des quais de Seine, en passant par l'emplacement de l'ancienne usine Citroën, et tout spécialement sur les Champs-Elysées ou l'on pourra donc les admirer à loisir et les photographier, roulant évidemment.

Durant tout le week-end, une exposition sur le monde de la DS se tiendra dans le Jardin des Tuileries.

Sur le même sujet

Les + Lus