• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Des chèvres pour tondre le jardin des Tuileries ou les talus du RER

© France3 Paris
© France3 Paris

Deux boucs remplacent, depuis trois ans, les jardiniers des Tuileries dans les talus difficiles d'accès. Sur les abords du RER B, dans les broussailles, ce sont cinq chèvres et moutons qui se chargent de l'entretien.

Par Christian Meyze

L'éco-pâturage urbain, ça consiste à remplacer tracteur ou tondeuse mécanique par des animaux pour tondre et entretenir jardins, talus et espaces verts. Une solution peu coûteuse et apaisante à laquelle de plus en plus de collectivités font appel. Les animaux peuvent être des moutons, des chèvres, ou même des vaches, selon les endroits. Et jusqu'à présent, il semble que tout le monde y trouve son compte, collectivités, animaux, citoyens... Coup d'oeil sur quelques une de ces expériences qui se multiplient avec Isabelle Dupont et Emmanuelle Hunzinger. 

 

Sur le même sujet

À Poissy, les habitants disent non au maintien de la prison en centre-ville

Les + Lus