Examens 2018
avec

M'alerter dès que les résultats seront publiés

L'apprentissage, la voie des cancres ?

Chaque année, quelque 125.000 enfants sont déscolarisés et réorientés sur la voie de l'apprentissage. Des cancres ? Pas forcement ! Car même estampillés cancre on peut réussir ! A partir d’une intimité partagée de la mauvaise note, ce film porte un nouveau regard sur l'apprentissage.

Par France Montagne

A l‘école, ils n’ont jamais trouvé leur place et l’institution scolaire n’a jamais su quoi faire d’eux. Pourtant, aujourd’hui, certains d'entre eux ont trouvé leur voie. Six personnalités qui ont su transcender et transformer leur échec scolaire en réussite de vie.

Réjane Varrod, la réalisatrice, elle-même qualifiée de nulle et d'inadaptée tout au long de sa scolarité, est partie à la rencontre de six anciens cancres.

Entre anciens cancres, on se dit tout !

On leur a tous dit : tu es un-e cancre, un bon-e à rien, un-e mauvais-e élève, on ne fera jamais rien de toi, tu es sans avenir, désespérant-e ! ...
Et pourtant, Quentin Claudel, Jean-Michel Aphatie, Thierry Marx, Bernard Campan, Linda Ellia et Marc Puche sont devenus des meneurs, des personnalités, des artistes.
Cancre ?
teaser - mp4 - France 3 Paris ile de France
Quentin est le plus jeune, il est le fil rouge de ce film. Le personnage principal. Un ancien Compagnon du devoir. Il était plombier chez les Compagnons du devoir à Lyon. Il est devenu prévôt d'un centre de formation des compagnons à Strasbourg. Il est l'incarnation du cancre en pleine transformation.

De la chrysalide au papillon

Des personnalités, connues ou inconnues, qui elles aussi ont été cancres, accompagnent Quentin dans ce documentaire. Le journaliste Jean-Michel Aphatie, le chef de cuisine Thierry Marx, le comédien Bernard Campan, mais également la peintre et écrivaine Linda Ellia et le chef d'entreprise Marc Puche.

Tous ont accepté de tomber le masque de la personnalité pour nous faire découvrir l'ancien enfant abîmé en eux et les être sublimés qu'ils sont devenus.

Un film pour allumer la flamme éteinte des jeunes qui aujourd'hui, ont l'intime conviction qu'ils ne sont que des bons à rien et que jamais ils ne trouveront une place, Leur place dans la société.

Un documentaire de 52 minutes, réalisé par Réjane Varrod, produit par 13 productions avec la participation de France 3 Paris Île-de-France, que vous pouvez voir et revoir sur le lien suivant.

 

Sur le même sujet

La fan zone de Noisy le Grand

Les + Lus