Après la tempête Eleanor, l'Île-de-France en vigilance jaune inondations

La Seine, sous le pont de l'Alma, le 3 juin 2016. / © JOEL SAGET / AFP
La Seine, sous le pont de l'Alma, le 3 juin 2016. / © JOEL SAGET / AFP

Après le passage de la tempête Eleanor et les précipitations de ces derniers jours, les huit départements de l'Île-de-France sont en vigilance jaune inondations, en raison des risques de crue. De la Seine-et-Marne aux Yvelines, en passant par Paris, on fait le point sur la situation vendredi...

Par France 3 Paris IDF/ET

Les huits départements de la région parisienne sont placés en vigilance jaune inondations, en raison des risques de crues. Après la tempête Eleanor, qui s'est abattue sur le territoire, cette semaine, et les pluies de ces derniers jours, Vigicrues a placé les tronçons "Seine à Paris" et "Marne aval" en vigilance jaune.

Sur une échelle de quatre niveaux d'alerte, la vigilance jaune est le deuxième niveau, ce qui correspond à un "risque de crue génératrice de débordement", selon le service d'information Vigicrues.

A quoi correspond la vigilance jaune ?

Dans le détail, en région parisienne, la situation n'est pas particulièrement préoccupante. La crue de 2016 est encore loin : le 3 juin 2016, la Seine avait atteint les 6,10 mètres, à Austerlitz, station de référence pour la capitale.

La vigilance jaune correspond ainsi à "un risque de crue ou de montée rapide des eaux n'entraînant pas de dommages significatifs mais nécessitant une vigilance particulière dans le cas d'activités saisonnières et/ ou exposées".

Quelles mesures prises à Paris ?

Le niveau de l'eau doit continuer de monter lentement jusqu'à vendredi matin, selon Vigicrues. Une hausse qui doit s'accélérer "au moins jusqu'à lundi en fonction de la propagation des crues de l'amont".
Le niveau de la Seine, le 5 janvier à 10h04, à la sataion Austerlitz, à Paris. / © Vigicrues
Le niveau de la Seine, le 5 janvier à 10h04, à la sataion Austerlitz, à Paris. / © Vigicrues
Pour faire face à cette montée des eaux, la mairie de Paris annonce avoir pris des dispositions. Des batardeaux seront ainsi mis en place dans plusieurs arrondissements de la capitale, si la Seine atteint la cote 3,70 mètres à Austerlitz. Pour rappel, vendredi à 10 heures 50, le niveau de la Seine y était à 3,20 mètres. Si cette tendance à la montée des eaux se confirme, la mairie de Paris indique qu'elle déclenchera une cellule de crise.

Enfin, il est conseillé de ne pas entreposer de biens de valeur dans les caves et les sous-sols, en raison du risque de remontée des nappes phréatiques dans les prochains jours.

Et dans les Yvelines ?

A Poissy, le niveau de la Seine était trois mètres au-dessus de son niveau habituel, vendedi matin. Le fleuve est monté de 8 cm dans la nuit de jeudi à vendredi. Les services municipaux sont "mobilisés" sur place pour surveiller l'évolution de la situation.

A Poissy, dans les Yvelines, le niveau de la Seine est trois mètres au-dessus de son niveau habituel, le 5 janvier 2018. / © France 3 Paris IDF/C. Cabral
A Poissy, dans les Yvelines, le niveau de la Seine est trois mètres au-dessus de son niveau habituel, le 5 janvier 2018. / © France 3 Paris IDF/C. Cabral

En Seine-et-Marne ?

Selon Vigicrues, la hausse du niveau de la Marne devrait se poursuivre "au moins jusqu'en milieu de semaine prochaine", en raison de "la propagation de l'onde de crue venant de la Marne amont".


A lire aussi

Sur le même sujet

La solution radicale de la mairie de Saint-Ouen pour se débarrasser du trafic de drogue

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés