Aubergenville : nouveau désert médical d'Île-de-France ?

Publié le Mis à jour le
Écrit par Cathy Dogon

11.500 habitants, et bientôt qu'un médecin. Après le départ en retraite des 6 généralistes dans les prochains mois, Aubergenville pourrait faire partie de ces zones en mal de santé publique. Une situation pas si isolée dans la région. 

Sur 7 médecins, 6 sont sur le point de partir en retraite à Aubergenville, dans les Yvelines. La ville de plus de 11.000 habitants pourrait devenir un nouveau désert médical de l'Île-de-France car les cabinets peinent à retrouver preneur. Il y a 40 ans, les généralistes étaient une dizaine. 

Ce cas n'est pas isolé dans la région. Zone urbaine, on croit souvent que l'Île-de-France est bien lotie en matière de santé de proximité mais elle souffre en réalité d'un manque assez aigu de practiciens. 

D'après des chiffres de l'Ordre National des Médecins (ONM), 7 médecins s'occuperaient de 10.000 franciliens en moyenne. C'est moins que dans le Languedoc-Roussillon.

Au sein même de la région parisienne, il existe des disparités. La Seine-Saint-Denis compte en effet 6,1 médecins pour 10.000 habitants contre 9,4 pour la capitale.

Et ses chiffres sont en baisse. 1 835 médecins auraient quitté l'Île-de-France depuis 2007. Particulièrement dans le 75, où l'évolution chute à 24%.