Avec la grève des éboueurs, Paris croule sous les ordures

Depuis jeudi matin, il n’y avait plus de collecte dans la moitié des arrondissements de Paris. Et les trois principaux sites de traitement des déchets en Ile-de-France étaient toujours bloqués.

Par France Paris IDF (avec AFP)

"Venez demain, vous verrez, ça sera infesté de rats !", prédisait, mercredi soir Laurent, gérant d'un magasin de vêtements dans le Ve arrondissement de Paris. Le lendemain matin, sa prédiction s'est certainement réalisée. Car à l’heure actuelle il n’y a plus de collecte dans la moitié des arrondissements de la capitale. Et Florence Berthout, la maire du Ve, a affirmé jeudi matin que des centaines de rats envahissaient les rues du quartier. 


Voilà une semaine que les éboueurs sont en grève, à deux jours de l'Euro, dans le Quartier latin, les poubelles pleines à ras bord ont fait fuir les touristes des terrasses. Rue de la Harpe, des montagnes de détritus dégorgent sur les trottoirs en face des nombreux restaurants et bars.

Un enjeu sanitaire particulièrement important"

"Les poubelles s'accumulent dans certains arrondissements. Je pense aux Ve et VIe arrondissements qui sont en train de crouler sous les ordures, où cela fait 24 heures qu'il n'y a pas eu de ramassage", déplorait mercredi matin Anne Hidalgo, la maire PS de Paris lors d'une conférence de presse. Elle a également souligné qu’en "période de décrue progressive de la Seine, la collecte des déchets est un enjeu sanitaire particulièrement important".

Grève des éboueurs : les ordures s'entassent dans Paris


>VOIR le reportage de Gaëlle Darengosse

Avec la grève des éboueurs, Paris croule sous les ordures
Depuis jeudi matin, il n’y avait plus de collecte dans la moitié des arrondissements de Paris. Et les trois principaux sites de traitement des déchets en Ile-de-France étaient toujours bloqués.

 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus