A la Biennale de Chaillot, classique ou contemporain, les visages du flamenco

Chaussures et tenue de foot pour danser le flamenco ! La Biennale de Chaillot présente neuf spectacles originaux qui montrent l'évolution de cette danse considérée comme une véritable institution espagnole.

La Biennale de flamenco, au théâtre de Chaillot, à Paris, en 2017.
La Biennale de flamenco, au théâtre de Chaillot, à Paris, en 2017. © France 3 Paris IDF
C'est un air de Séville que propose le théâtre de Chaillot, dans le 16ème arrondissement, avec la troisième Biennale de flamenco, un rendez-vous qui éclaire le public sur tous les visages du flamenco. Et ils sont nombreux ! Car si le public connaît le flamenco traditionnel, peu de gens, en revanche, connaissent son évolution à travers les années.
durée de la vidéo: 01 min 44
A la Biennale de Chaillot, classique ou contemporain, les visages du flamenco
Le flamenco s'exprime aujourd'hui de manière contemporaine et décomplexée. Oubliés les sempiternels "olé" auxquels répondent des jupes qui tournent et des clappements de mains. Avec par exemple, le spectacle "Don Quichote", du chorégraphe Andres Marin, le flamenco utilise un nouveau langage d'expression corporelle.

Crampons de foot et gants de boxe

Les danseurs évoluent sur crampons de foot et gants de boxe, dans une aventure qui croise le skateboard et la littérature de Cervantès. Un spectacle rocambolesque qui surprendra les puristes du flamenco.

Mais avec neuf productions différentes qui présentent des grands noms du flamenco comme Rafaela Carrasco ou Rocio Molina, la biennale satisfera presque tous les publics. Avis donc aux curieux et aux amoureux du flamenco classique.

"Troisième Biennale d'art flamenco",  jusqu'au 25 novembre à Chaillot. Paris 16ème
Plus d'infos
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture danse musique