• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Cette semaine dans « Mise en Seine » Jean-Laurent Serra dévoile le clone d’Eric Antoine dans un Cabaret Magique au Théâtre du Rond-Point et déclame son amour pour « Un Songe d’une Nuit d’Eté » au Théâtre 14.

Abracadabra et voilà le magicien Eric Antoine et son clone, en hologramme, dans un cabaret magique qui renouvelle le genre de l’illusion. Un voyage onirique construit de poésie et d’effets spéciaux à découvrir au théâtre du Rond-Point.

© Clément Debailleul
© Clément Debailleul
C’est un cabaret magique dans lequel les danseuses sont en lévitation et les magiciens comme Eric Antoine dédoublés en image de synthèse. Le spectacle proposé par le théâtre du Rond-Point présente un genre novateur et inédit, la magie nouvelle, un concentré d’innovation et d’effets spéciaux qui propulse la magie traditionnelle en terre inconnue. Né il y a quinze ans, ce courant est à l’image de ce que fut le nouveau cirque pour le cirque traditionnel dans les années 1990, à savoir un incubateur d’idées et de recherche destiné à faire peau neuve et à renouveler le genre. Un pari réussi de plus en plus populaire qui attire une tribu de sorciers modernes comme le magicien Eric Antoine, plutôt habitué à rire de la magie avec une formule de stand up, ou encore, Yann Frisch, jongleur devenu champion de monde de close up. 

« Nous Rêveurs Définitifs, Cabaret Magique » jusqu’au 3 juillet au Théâtre du Rond-Point. Paris 8ème


Cabaret magique : une nouvelle illusion
Abracadabra et voilà le magicien Eric Antoine et son clone, en hologramme, dans un cabaret magique qui renouvelle le genre de l’illusion. Un voyage onirique construit de poésie et d’effets spéciaux à découvrir au théâtre du Rond-Point.

 

Lorsque le texte de Shakespeare rencontre la musique de Purcell, « Le Songe d’Une Nuit d’été » prend des airs de déclaration d’amour Musical. Un spectacle fidèle à l’esprit original de ce grand classique du répertoire à voir et à entendre au Théâtre 14.

© DR
© DR
C’est un spectacle qui mélange du théâtre, de la musique, du chant lyrique, de la magie et des cascades ! Hé oui, une pléthore d’ingrédients pour cette libre adaptation du « Songe d’Une Nuit d’été » de William Shakespeare.  Le metteur en scène Antoine Herbez, véritable fan de l’auteur original, renforce la magie du texte en y ajoutant un hommage au compositeur Purcell qui fut le premier à transformer la pièce de théâtre en opéra. Sur scène, dix artistes interprètent ce texte ciselé qui raconte une histoire d’amour impossible entre deux jeunes couples que tout oppose.  Des chants profonds inspirés de la musique baroque viennent rythmés cette cocomédie féérique. Un spectacle conseillé à toute la famille qui permet de découvrir un songe revisité mais fidèle au texte de Shakespeare.

« Un Songe d’Une Nuit d’été » jusqu’au 1er juillet au théâtre 14. Paris 14ème
« Le Songe d’Une Nuit d’été », au théâtre 14
Lorsque le texte de Shakespeare rencontre la musique de Purcell, « Le Songe d’Une Nuit d’été » prend des airs de déclaration d’amour Musical. Un spectacle fidèle à l’esprit original de ce grand classique du répertoire à voir et à entendre au Théâtre 14.

 

© G Courtois
© G Courtois
Trois idées de sorties dans l’agenda de cette fin de semaine avec tout d’abord l’anniversaire du « Mois Molière » à Versailles, le festival fête cette année ses Vingt ans d’engagement et de soutien aux jeunes compagnies avec une programmation qui s’installe tout le mois de juin dans des lieux magnifiques chargés d’histoire. Théâtre, musique ou encore ateliers, la ville Royale invite le public à découvrir les jeunes talents qui feront les spectacles de demain. Une révérence à Molière et à ses contemporains.

« Le Mois Molière » jusqu’au 30 juin à Versailles (78)

La Comédie des Champs Elysées présente « Le Portrait de Dorian Gray » d’après l’unique roman d’Oscar Wilde. Une pièce qui évoque la beauté et la jeunesse éternelle d’un jeune Dandy à la recherche du plaisir sous toutes ses formes. La mise en scène plutôt classique de Thomas Le Douarec, également Comédien, met en avant la finesse et la force de L’œuvre originale. Une quête obsessionnelle du plaisir qui révèle quelques secrets et des comédiens envoutés,  juste ce qu’il faut.

« Le Portrait de Dorian Gray » jusqu’au 31 juillet à la Comédie des Champs Elysées. Paris 8ème.

De la Musique, enfin, avec le « Paris Jazz Festival » dans le Parc Floral du Bois de Vincennes. Un rendez-vous qui depuis 22 ans mélange partition et chlorophylle avec des concerts en plein air. Le festival qui défend la scène Française et le jazz ouvert sur les rythmes du monde vous emmène chaque Week-End à la découverte de talents émergents et de formations confirmées. Un voyage musical éclectique que vous pouvez partager en famille, des ateliers sont prévus pour les enfants.  

« Paris Jazz Festival » jusqu’au 31 juillet dans le Parc Floral du Bois de Vincennes. Paris 12ème