• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Cergy (95) : des migrants attendus à la base de loisirs

Une centaine de migrants doivent être accueillis dans cette base de loisirs de Cergy dans le Val d'Oise. / © L.Simondet / Fr3 Paris
Une centaine de migrants doivent être accueillis dans cette base de loisirs de Cergy dans le Val d'Oise. / © L.Simondet / Fr3 Paris

24h après la promesse de François Hollande d'accueillir en France 24 000 réfugiés. Les premiers d'entre eux sont attendus dans la région. Une centaine de personnes - des Irakiens et des syriens - doit quitter l'Allemagne. Ils seront accueillis à la base de loisirs de Cergy (Val d'Oise)

Par VP

Après l'engagement pris par le président de la République d'accueillir 24 000 réfugiés en France lors de sa conférence de presse qui s'est tenue lundi 8 septembre, Bernard Cazeneuve annonçait dans la foulée la nomination d'un coordinateur national, le préfet Kléber Arhoul. Il est chargé d'organiser l'accueil des migrants par les différentes villes et collectivités locales qui se sont dites disponibles ces derniers jours.

Le ministre de l'intérieur a également annoncé la création de dix centre provisoires en Ile-de-France. Les premiers bénéficiaires de ce dispositif devraient arriver dans la nuit dans le Val d'oise. Une centaine de réfugiés syriens et irakiens partis en car d'Allemagne doivent être accueillis dans les locaux de la base de loisir de Cergy.  Ils devraient séjourner là plusieurs semaines le temps que leurs demandes d'asile soient instruites par l'Ofpra.
Mais, "dès que le statut de réfugié leur aura été reconnu (...) des offres de relogement sur le territoire national, en lien avec les communes volontaires, pourront être effectuées" a précisé Bernard Cazeneuve.

>> L'interview de Dominique Lefebvre, président de la communauté d'agglomération de Cergy-Pontoise  reccueillie par S.Lysnij et L.Simondet

Interview de D.Lefebvre



Sur le même sujet

Bande-annonce Police, illégitime violence

Les + Lus