Première opération de chirurgie en réalité augmentée dans le monde en Seine-Saint-Denis

Publié le Mis à jour le
Écrit par Amélie Lepage
Le médecin a porté des lunettes 3D tout au long de l'opération
Le médecin a porté des lunettes 3D tout au long de l'opération

Cet après-midi, à l'hôpital Avicienne de Bobigny (Seine-Saint-Denis), le Docteur Thomas Grégory a réalisé une intervention pionnière dans le monde de la chirurgie : il a opéré une patiente de l'épaule avec sur le nez des lunettes 3D. Il était notre invité dans le 19/20. 

Concrètement, les lunettes opaques filment ce que verrait le chirurgien sans elles, mais elles lui permettent en plus de visualiser par hologramme des données médicales sur le patient. Ici, le Dr Grégory pouvait voir une IRM réalisée avant l'opération, c'est-à-dire qu'il pouvait visualiser son squelette. L'appareil a aussi permis au chirurgien de communiquer avec des collègues américains, britannique et sud-coréen.

durée de la vidéo: 01 min 32
Chirurgie en réalité augmentée : les images et l'interview du chirurgien ©France 3 Paris - Île de France

Une première mondiale 

L'opération a été diffusée en direct sur la chaîne youtube de l'AP-HP (attention, certaines images de chirurgie peuvent choquer) et commentée (en anglais) par le chirugien. Vous pouvez aussi regarder un résumé de l'opération par notre rédaction. 

Le Docteur Thomas Grégory, invité du 19/20

Après son opération, le docteur Thomas Grégory a répondu aux questions de France 3 Ile-de-France. Il a expliqué que l'intervention chirurgicale s'était très bien déroulée. "Le chirurgien a enfin un cockpit", a-t-il conclu après avoir utilisé les lunettes 3D. Retrouvez son intervention dans son intégralité. 

durée de la vidéo: 02 min 52
Interview du docteur Thomas Grégory

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.