Cet article date de plus de 5 ans

Claude Bartolone écrit une lettre aux Franciliens

Après les hommages nationaux, Claude Bartolone va reprendre officiellement sa campagne. Mais avec quelle tonalité ? Il s'en explique dans une lettre qu'il a écrite aux Franciliens qui sera distribuée ce week-end. Il est l'invité du 19/20 de France 3 Paris Île-de-France ce vendredi soir.
Claude Bartolone, président de l'Assemblée nationale et tête de liste PS aux régionales en Ile-de-France
Claude Bartolone, président de l'Assemblée nationale et tête de liste PS aux régionales en Ile-de-France © AFP/CHARLES PLATIAU
Après les hommages, place aux régionales pour Claude Bartolone

Lettre aux Franciliens

Le candidat du PS à la région Île-de-France sera l'invité du 19/20 de France 3 Paris ce vendredi 27 novembre. Il reprend le cours de sa campagne qu'il avait officiellement suspendue après les attentats de Paris. Mais avec quelle tonalité ? Il s'en expliquera ce soir dans notre journal. Mais dès ce week-end, les militants socialistes iront distribuer sur les marchés une lettre qu'il a écrite et qui s'adresse aux Franciliens. France 3 Paris Île-de-France vous en dévoile le contenu. 

Claude Bartolone commence par un rappel de l'émotion qu'ont suscitée ces attentats.

"Bouclier contre la terreur"

"Les images du 13 novembre resteront à tout jamais gravées dans notre mémoire collective. Au 21e siècle, on n’a pas le droit de mourir simplement parce que l’on a décidé de faire la fête, de rire, de vivre", écrit le candidat socialiste à la région Île-de-France. 

Il s'interroge ensuite sur les conséquences sur les élections régionales. Les citoyens peuvent-ils s'en désintéresser après les dramatiques événements vécus dans notre région ?

"Les dimanches 6 et 13 décembre, vous serez appelés aux urnes pour dire quelle région vous souhaitez en termes de transports, de lycées, d’apprentissage, de culture, de développement économique, d’ambition écologique…Cela peut paraître terriblement décalé à un moment où nous pleurons nos morts", reconnaît Claude Bartolone

"Alors, servons-nous de ces élections pour adresser un message. Le message que lorsque les barbares veulent tuer notre démocratie, les Franciliens la font vivre et grandir en exerçant le premier de leurs droits, celui de voter. Le message que chaque larme, chaque goutte de sang, viendront renforcer notre résistance à l’obscurantisme et notre détermination à assurer notre sécurité, défendre notre pays et promouvoir nos valeurs républicaines", poursuit-il.

"Votez et faites de votre bulletin un bouclier contre la terreur et un glaive pour la Liberté", conclut-il. 

Sens des responsabilités

Dans un second temps, de façon plus classique, il explique les raisons de sa candidature et les raisons de voter pour lui. Avec sobriété mais aussi avec solennité. Il met autant en avant sa personnalité que son programme. 

"Tout au long de la campagne électorale, je vous ai présenté mes nombreuses propositions pour une Île-de-France humaine. J’ai pris des engagements, je les tiendrai. J’ai l’expérience, le sens des responsabilités et la force de caractère pour vous représenter dignement et présider une région forte de ses 12 millions d’habitants", écrit Claude Bartolone.

"Mais au-delà de tout, je veux que ma candidature incarne notre volonté de vivre ensemble en sécurité et d’élever les générations qui viennent dans le cadre de nos valeurs républicaines", conclut-il. 


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections régionales 2021 politique parti socialiste