Cet article date de plus de 5 ans

Comment se faire indemniser après les inondations en Ile-de-France ?

Que faire pour être indemnisé ? C’est la question que doivent se poser une grande partie des sinistrés des inondations de ces derniers jours. Éléments de réponse.
Les inondations ont provoqué leur lot de dégâts, plus ou moins importants. Et lorsque l’on est sinistré, il n’est pas aisé de savoir par où commencer. L’essentiel du côté des assureurs semble de sauver le maximum de biens et surtout, de garder des preuves des dégâts. "Pour prouver à l’assureur que les biens étaient véritablement là, il faut sauvegarder les factures, si possible, ou tout simplement, prendre des photos, prouvant à l’expert la présence des biens mentionnés dans la déclaration. Il faut surtout veiller à ne pas laisser la situation se dégrader et mettre à l’abri le plus de choses possible", explique Arnaud Chneiweiss, délégué général de l’association française de l’assurance.


État de catastrophe naturelle


L’état de catastrophe naturelle devrait être reconnu mercredi, en conseil des ministres. L’occasion pour tous les assurés, et quel que soit leur contrat, de prétendre à une possible indemnisation. Dans tous les cas, une franchise de 380 euros devra être réglée par l’assuré qui devra aussi remplir une déclaration de sinistre, normalement avant le 18 juin. "Bien que le délai soit souple, il ne faut pas hésiter à tout de suite contacter son assureur. Pour qu’il ouvre le dossier, premièrement mais aussi parce qu’il peut apporter des aides d’urgence". Des fonds qui pourront servir à payer un hôtel ou le début des travaux.

>VOIR le reportage de Nathalie Tissot et Frédéric Askienazy

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
inondations météo crue de la seine environnement société