Déconfinement : l'Ile-de-France passe en zone verte dès ce lundi

Emmanuel Macron a pris la parole ce dimanche pour une allocution solennelle depuis l'Elysée, la quatrième depuis le début de la crise sanitaire. Zone verte, réouverture des bars, cafés, restaurants, nouvelle étape pour les écoles et les Ehpad... ce qu'il faut retenir du discours du Chef de l'Etat.
© Thomas SAMSON / AFP

C'est le début d'une nouvelle phase a annoncé le Président de la République ce dimanche. Lors son allocution à la Nation, la quatrième depuis le début de la pandémie, Emmanuel Macron a voulu marquer une forme de rupture : "A partir de demain, nous allons pouvoir tourner la page du premier acte, en quelques sortes, de la crise que nous venons de traverser". Si le virus circule toujours et la vigilance doit demeurer la règle, le chef de l'Etat a mis davantage l'accent sur la réprise économique : "La nouvelle étape qui s’ouvre à partir de demain va permettre d’accélérer la reprise. Il le faut et là aussi je compte sur vous. Car nous devons faire pleinement repartir notre économie en continuant de protéger les plus fragiles."

Réouverture des bars et des restaurants

Ainsi l'Ile-de-France bascule en zone verte à compter de ce lundi 15 juin, avec une semaine d'avance qu'anticipée. Première conséquence de ce changement de couleur, les bars, cafés et restaurants pourront rouvrir dès demain. Autorisés à accueillir les clients uniquement en terrasse depuis le 2 juin, les restaurateurs pourront désormais servir leurs clients à l'intérieur des établissements. Un soulagement certain pour la profession durement impactée par la pandémie. Le secteur, qui compte près de 6 000 restaurants et 12 000 terrasses en Ile-de-France, a été sévèrement mis à mal par le confinement instauré mi-mars. À la date du 9 juin, un total de 8 milliards d’euros de Prêts garantis par l’État (PGE) avait été accordé au secteur du tourisme, dont 6,42 milliards d’euros uniquement pour les hôtels, cafés et restaurants, selon les données du quai d’Orsay. "Nous allons retrouver pour partie notre art de vivre, notre goût de la liberté. En somme, nous allons retrouver pleinement la France.", a déclaré le Président de la République.

Une "nouvelle étape" pour les écoles et les Ehpad

Autre changement pour la région, annoncé ce soir par Emmanuel Macron : "Dès demain, en hexagone comme en Outre-mer, les crèches, les écoles, les collèges se prépareront à accueillir à partir du 22 juin tous les élèves, de manière obligatoire et selon les règles de présence normale." Le chef de l'Etat n'a pas évoqué les sanctions encourues en cas de non réouverture des établissements scolaires. Désormais, tous les élèves, à l'exception des lycéens, devraient pouvoir retourner à l'école, même dans ces communes où l'accueil  avaient été limité. Jean-Michel Blanquer devrait apporter plus de précisions sur la mise en route de cette nouvelle étape pour les écoles, à trois semaines des vacances d'été. Le ministre de l'Education s'était montré favorable à un allègement du protocole sanitaire permettant une reprise des cours plus massive. 

Le Président de la République a également précisé que "pour nos aînés en maisons de retraite ou en établissements, les visites devront désormais être autorisées". Les maisons de retraite avaient déjà commencé à réorganiser les visites dans le respect du protocole sanitaire. 

Enfin le chef de l'Etat a annoncé que "le second tour des élections municipales pourra se dérouler, dans les communes concernées, le 28 juin". En Ile-de-France le scrutin concerne 230 villes.

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société déconfinement