Des mesures attendues en faveur des soldats engagés dans Sentinelle

Publié le Mis à jour le
Écrit par AFP

Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, annoncera jeudi des mesures pour "améliorer les conditions de vie" des soldats engagés dans la protection du territoire national depuis les attentats de janvier, a-t-on indiqué lundi dans son entourage.

"Alors que la menace terroriste est plus que jamais présente en France mais aussi sur les théâtres extérieurs, les soldats consentent de très nombreux efforts afin d'assurer la sécurité de tous", a indiqué le ministère à l'AFP.

"Pour cet engagement sans faille (..) le ministre de la Défense annoncera une série de mesures destinées à l'amélioration des conditions de vie et à la reconnaissance des soldats engagés sur le théâtre national et plus particulièrement dans l'opération Sentinelle", a-t-on ajouté de même source.

Au total, 7.000 militaires, pour 90% de l'armée de Terre, assurent la protection de sites sensibles, notamment religieux, sur l'ensemble du territoire dans le cadre de l'opération Sentinelle mise en place après les attentats de janvier. S'y ajoutent 3.000 hommes de l'armée de l'Air et de la Marine qui concourent de façon permanente à la protection de l'espace aérien et des côtes françaises.

Les mesures pourraient notamment porter sur les indemnités consenties dans le cadre de Sentinelle, qui mobilise les soldats six semaines à chaque mission, parfois plusieurs fois par an, a-t-on précisé de source militaire. L'indemnité actuellement versée (dite de "service en campagne") est de 40 euros par jour en moyenne.

Outre Sentinelle, l'armée française est engagée dans plusieurs opérations à l'étranger, notamment Barkhane au Sahel (3.500 hommes) et Chammal contre le groupe Etat islamique (EI) en Irak (soit 12 avions de chasse Rafale et Mirage opérant depuis les Emirats et la Jordanie au-dessus du territoire irakien).

Jean Yves Le Drian fera ces annonces au Camp des Loges à Saint-Germain-en-Laye (Yvelines), près de Paris, où sont stationnés des soldats de l'opération Sentinelle, quelques jours avant les célébrations du 14 juillet.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.