L'échange de maisons, solution économique pour les vacances

Anthony et Axelle Pocheron ont laissé leur maison de Montreuil pour une autre, à Chazelles-sur-Lyon (Loire). / © France 3 Paris Île-de-France
Anthony et Axelle Pocheron ont laissé leur maison de Montreuil pour une autre, à Chazelles-sur-Lyon (Loire). / © France 3 Paris Île-de-France

Depuis plusieurs années, l'échange de maisons entre familles de vacanciers a le vent en poupe. Désormais, des entreprises se sont positionnées sur le secteur et offrent un cadre à la pratique.

Par France 3 Paris Île-de-France / ML

Partir en vacances chez des inconnus, sans leur verser le moindre loyer... Encore marginale il y a quelques années, la pratique de l'échange de maisons pour les vacances s'est répandue en France sous l'impulsion du film "The Holiday", sorti en 2006.


De nombreux avantages 


Aujourd'hui, nombreuses sont les familles qui s'y prêtent le temps d'une ou deux semaines. Présence qui assure une protection contre les cambriolages, chaleur humaine de découvrir un autre foyer et surtout économies qui permettent de sa lâcher plus sur les sorties ou les restaurants... Cette tendance présente de nombreux avantages si tant est que l'on soit prêt à laisser ses clefs en échange.

► France 3 Paris Île-de-France et France 3 Rhône-Alpes ont accompagné deux familles dans leurs installation chez des inconnus. 

Signe de son essor, l'échange de maison représente un nouveau secteur et des entreprises l'ont bien compris. Aujourd'hui, Guest to Guest, société créée en 2011, représente 80 à 90% du marché après le rachat de son équivalent américain Home exchange (Trocmaison en français). 

Un marché en constante augmentation


Dans la version basique, les adhérents ne payent que l'assurance (gérée par la Maïf, qui a participé à la levée de fond de l'entreprise) et des frais de dossier indexés sur la caution. Pour une semaine - le temps moyen des échanges en France -, les sommes varient de 40 à 60 €.

L'argument économique explique en bonne partie l'essor de ces échanges. Guest to Guest est présent dans 180 pays. Le site propose actuellement 318 000 logements, mais ce chiffre est en constante augmentation. Chaque mois, il en compte 10 000 de plus.

Sur le même sujet

Notre-Dame de Paris : plus de la moitié des employés de la cathédrale vont être licenciés pour chômage technique

Les + Lus