Dimanche en politique

Dimanche à 11h25
Logo de l'émission Dimanche en politique

L'ORTF pendant mai 68, dans Dimanche en politique

© Jacques Marie/AFP Photos
© Jacques Marie/AFP Photos

Florent Carrière, dans Dimanche en politique, vous emmène dans le monde de 1968. Une époque où le pouvoir dictait ses choix à la télévision, une époque où le véritable rédacteur en chef du journal télévisé était le ministre de l'information

Par Christian Meyze

Avec ce numéro de Dimanche en politique, bienvenue dans l'univers de la télévision "Voix de la France", bienvenue dans le contexte de mai 68, quand le pouvoir politique de l'époque faisait lui même les choix des contenus, des programmes et de l'information de la télévision.

En mai 68, le ministre de l'information, Georges Gorse jusqu'au 31 mai, puis Yves Guéna, était une sorte de "super rédacteur en chef" du journal télévisé. Rien ne pouvait passer dans le journal sans qu'il en soit au courant, sans que l'on soit certain de son accord.

Florent Carrière vous racontera l’histoire de ce mois de mai 68 lorsque la télévision française n’évoque pas les événements  qui se déroulent alors dans le pays. Puis cette grève déclenchée tardivement et qui va se poursuivre jusqu’à la fin juin… sans oublier, bien sûr, la purge "stalinienne" qui suivit, dans le service public. 
Pour cette évocation, il recevra :
  - Marcel TRILLAT, journaliste, auteur et réalisateur de documentaires
  - Patrick EVENO, professeur émerite à la Sorbonne Paris 1, historien des médias

Et le renfort du témoignage d'un journaliste non gréviste de mai-juin 68 : Michel ANFROL

Dimanche en politique, c'est dimanche 6 mai, à 11h30

Procès des agresseurs des policiers à Viry Chatillon