paris
ile-de-france
Choisir une région

Filmées en huis-clos dans un château, cinq femmes âgées de 19 à 27 ans lèvent le voile sur un monde à la fois méconnu et fantasmé. Des sugar babies. Des sucreries, des gourmandises pour des hommes plus âgés et souvent fortunés : les sugar daddies.

Par Magalie Cheveraux

Les cinq femmes que vous allez découvrir sont sugar baby. Des sucreries, des gourmandises pour des hommes plus âgés et souvent fortunés : les sugar daddies. Au lycée, sur les marches de la fac ou à l’aube de leurs vingt ans, elles ont décidé de se servir de leur beauté et de leur jeunesse pour survivre ou mieux vivre. Premiers échanges sur internet puis rendez-vous réguliers non virtuels, cet arrangement, ce « bon temps » est récompensé par du cash, des virements, des cadeaux, des attentions, des weekends, des loyers payés…

Échange de bons procédés ? Prostitution déguisée ?
Les sites de Sugar-Dating nagent en eaux troubles. « Le riche et la belle sont indissociables et aussi longtemps que la relation sert les deux parties, pourquoi ne pas se vautrer dans le champagne et le caviar ? ». Ni réseau de prostitution assumé, ni site de rencontres classique, aucune allusion au sexe mais des beaux slogans qui dissimulent la réalité.
Ce phénomène est encore dur à quantifier faute d'étude d’ampleur mais il est certain que la précarité étudiante actuelle pousse nombre de jeunes femmes à envisager cette solution de survie.

Consciente de cette réalité, Nina Robert a décidé de briser le silence et les stéréotypes et de réaliser SUGAR. Filmées en huis-clos dans un château, cinq femmes âgées de 19 à 27 ans lèvent le voile sur un monde à la fois méconnu et fantasmé. Avec beaucoup de dignité et de courage, elles racontent sans tabou leur vie de sugar baby. Le dégoût, l’adrénaline, la peur au ventre, les black-out, la dissociation du corps et de l’esprit, la violence, l’appât du gain, l’engrenage et les désillusions. Unité de lieu, ce château symbolise à la fois le rêve qu’on leur vend, la richesse qu’elles effleurent et risquent à tout moment de perdre mais aussi leur prison dorée, cet endroit confortable dans lequel elles se sentent seules et d’où elles ne savent plus très bien comment sortir.

© Angora Production / Citizens Films
© Angora Production / Citizens Films

Un film de Nina Robert
Co-produit par Flair Production / Angora Production / Citizen Films / France 3 Paris Île-de-France