Essonne – Plusieurs jeunes arrêtés pour des incidents devant des lycées

Plusieurs rassemblements de lycéens ont eu lieu cette semaine dans l'Essonne. / © PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN/MAXPPP
Plusieurs rassemblements de lycéens ont eu lieu cette semaine dans l'Essonne. / © PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN/MAXPPP

Plusieurs rassemblements ont eu lieu devant des lycées situés dans l'Essonne, en particulier à Massy, à Montgeron ou à Longjumeau. Une dizaine de jeunes ont été arrêtés ce vendredi matin après des feux de poubelle.

Par MT avec AFP

Plusieurs centaines de jeunes lycéens se mobilisent depuis quelques jours dans l'Essonne où des rassemblements sont organisés aux abords d'établissements scolaires, à quelques jours de la grève annoncée du 5 décembre prochain.

En début de semaine, des jeunes s'étaient rassemblés à Massy où la police avait largement utilisée des gaz lacrymogène. Un tir de LBD, qui n'a pas fait de blessés, a aussi eu lieu.
Ce vendredi, d'autres élèves se sont rassemblés devant leurs établissements à Montgeron et Longjumeau, ils étaient une centaine à chaque fois. Huit personnes ont été arrêtées dans cette première ville et quatre dans la seconde.

Les policiers ont fait usage de gaz lacrymogènes à plusieurs reprises, après "des jets de pierre, ou parce que des jeunes bloquaient l'accès aux pompiers venus éteindre des feux de poubelle", a précisé la source policière.
 

"Plus aucun avenir ne s'offre à nous"

L'origine du mouvement reste floue. Dans un communiqué diffusé sur Twitter par un compte dénommé "Lycées d'Essonne contre MACRON", ses auteurs expliquent vouloir "bloquer les mécanismes d'un système qui nous trie et nous classe depuis l'enfance".

Une luttre contre : "la sélection à l'université, la réforme du bac et des lycées professionnels, la transformation du service public en une simple entreprise de plus" qui représente "la fin de tout espoir pour notre génération".

Et de conclure : "Plus aucun avenir ne s'offre à nous, arrêtons nous pour le construire".

Sur le même sujet

Les + Lus