Essonne : une voiture renverse un policier de la BAC lors d’un contrôle

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 PIDF / AFP
Les faits se sont produits à Savigny-sur-Orge.
Les faits se sont produits à Savigny-sur-Orge. © Cécile Claveaux / France 3 Paris IDF

Le conducteur d'une voiture "volée" a percuté un policier de la Brigade anti-criminalité dans la nuit de mardi à mercredi, à Savigny-sur-Orge. Le brigadier en question a été hospitalisé dans un état grave.

Les faits se sont déroulés peu après 1h30 ce mercredi matin, à Savigny-sur-Orge (Essonne). Une équipe de la Brigade anti-criminalité (BAC) décide de procéder au contrôle d’un véhicule – une Peugeot "volée" - a t-on appris de sources policières.

Le conducteur de la voiture a alors redémarré et a renversé l’un des policiers. Le fonctionnaire en question, un brigadier âgé de 40 ans, a été hospitalisé dans un état grave, avec un pronostic vital engagé.

Alors que le conducteur a pris la fuite, une enquête a été ouverte.

Des mesures en faveur de la police annoncées par Gérald Darmanin

Les faits surviennent suite à une mobilisation des syndicats policiers, après plusieurs violences. On peut notamment citer l’attaque samedi soir du commissariat de Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne), avec des tirs de mortiers d'artifice ; mais aussi l’agression de deux policiers à Herblay (Val-d’Oise), le 7 octobre dernier.

Mardi, Gérald Darmanin a rencontré les syndicats de la profession. Augmentation de la prime pour les fonctionnaires travaillant la nuit, augmentation "historique" du budget de la police de 325 millions d'euros pour augmenter les moyens en matériel, immobilier, action sociale, équipements numériques et automobile des forces de l’ordre... Le ministre de l’Intérieur a ainsi annoncé une série de mesures. Les organisations syndicales doivent être reçues ce jeudi par le président de la République Emmanuel Macron.
 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.