• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Evry : la justice déboute 250 plaignants contre les compteurs Linky

© Alain Jocard/AFP Photos
© Alain Jocard/AFP Photos

Ils réclamaient l'arrêt des installations des compteurs Linky. Le tribunal d'Evry a débouté et renvoyé vers d'autres juridictions 250 plaignants franciliens. Les preuves de risques sur la santé ont été jugés insuffisantes.

Par France 3 Paris IDF / VP avec AFP

Ils sont 250 plaignants venus de quatre départements de la région : l'Essonne, la Seine-Saint-Denis, le Val-de-Marne et la Seine-et-Marne. Tous réclament l'arrêt du déploiement des compteurs Linky. Ils veulent également le retrait de ces appareils. Electroniques et connectés, ils sont décriés un peu partout en France.
Les plaignants dénoncent des risques pour la santé, une atteinte de la vie privée et au libre choix car ces compteurs "intelligents" enregistrent un certain nombre de données sur la consommation électrique de chaque foyer.

Ils ont saisi le Tribunal d'Evry qui les a finalement débouté. Le juge des référés a estimé qu'il était "territorialement" incompétent puisqu'une partie des demandeurs ne résident pas en Essonne, il les renvoie donc vers d'autres juridictions. Le tribunal estime par ailleurs que les preuves de risques sur la santé sont "insuffisantes".

Il est temps d'ouvrir les yeux ! Quand un médecin vous dit que ce compteur peut poser des problèmes de santé, comment un juriste peut-il affirmer qu'il n y a pas de preuves ?
Me Arnaud Durand, avocat des requérants


Les plaignants pourraient faire appel de cette décision.

Depuis leur déploiement en 2015 par l'opérateur Enedis, les compteurs Linky sont dans le collimateur de nombreux consommateurs. Des actions sont menées partout en France.Vingt-deux tribunaux ont déjà été saisis.
Le Conseil d'Etat a lui rejeté le recours de deux communes qui avaient refusé ces compteurs.




 

Sur le même sujet

incendie Montfermeil

Les + Lus