A Grigny, ce que l'incendie d'août a révélé

© France 3 Paris
© France 3 Paris

A Grigny 2, dans l'Essonne, un incendie dans l'une des grandes barres, le 20 août dernier, a ravagé 60 appartements, se propageant sur plusieurs étages. Au delà des problèmes de relogement engendrés, le sinistre a permis de découvrir un énorme système de "marchands de sommeil".

Par Christian Meyze

A Grigny, 250 personnes sont toujours en attente de relogement suite à un incendie qui a ravagé leur immeuble il y a trois semaines.

Au delà de cette situation préoccupante, le sinistre a permis aux services de la ville de pénétrer dans les appartements. Ils ont découvert que huit d'entre eux étaient loués par des marchands de sommeil. 23 familles vivaient dans ces appartements, dans des chambres sous-louées, souvent sans être déclarées.  Et les barres de Grigny semblent être minées par ce phénomène bien évidemment clandestin. Aude blacher et Pierre Pachoud
A Grigny, ce que l'incendie d'août a révélé

 

Sur le même sujet

Dans l'arrière-cour du Goncourt des lycéens

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne