• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Manuel Valls remet sa démission à l'Assemblée nationale

L'ancien Premier ministre et actuel député de l'Essonne va se présenter à la mairie de Barcelone. / © LUDOVIC MARIN / POOL / AFP
L'ancien Premier ministre et actuel député de l'Essonne va se présenter à la mairie de Barcelone. / © LUDOVIC MARIN / POOL / AFP

L'ancien Premier ministre et actuel député de l'Essonne Manuel Valls, candidat à la mairie de Barcelone, a déclaré avoir remis mardi sa lettre de démission au président de l'Assemblée Richard Ferrand, une démission qui prendra effet mercredi.

Par EB avec AFP

"Nous avons évoqué le travail législatif, le futur de la Nouvelle-Calédonie, la situation politique. Je lui ai fait part de ma reconnaissance et remis ma lettre de démission qui sera effective le 3 octobre", a tweeté M. Valls, qui doit poser mardi après-midi une dernière question au gouvernement.
 
 Manuel Valls ne va pas oublier Evry, la commune de l'Essonne où il a été maire pendant de nombreuses années. Dans un tweet, il rassure les habitants, en précisant "qu'il n'abandonne personne"

Sa démission prendra effet le mercredi 3 octobre


"C'est avec émotion et respect amical que je me suis entretenu avec Manuel Valls qui part à la conquête de Barcelone et s'apprête à écrire une belle page de l'avenir de l'Europe", a confirmé Richard Ferrand (LREM) sur le même réseau social.Manuel Valls, ex-socialiste devenu apparenté au groupe majoritaire, s'est rendu à la réunion hebdomadaire des députés LREM, devant lesquels il a souligné "l'honneur" qui avait été le sien de représenter la Nation."On le regrettera", a assuré la députée Laetitia Avia devant la presse, tout en reconnaissant que "Manuel Valls était clivant". Cet homme politique "emblématique" a "défendu ses idées, qui n'étaient pas toujours les miennes", a abondé le député Jean-Baptiste Djebbari. "Émotion dans le groupe #LREM au moment de son départ... Manuel, tu vas beaucoup nous manquer, mais va gagner Barcelone pour défendre nos valeurs républicaines et de fraternité au sein de l'Europe", a tweeté Françoise Dumas, ex-PS passée LREM.
 



 

 

Sur le même sujet

Bande-annonce Police, illégitime violence

Les + Lus