Le pic épidémique de grippe semble avoir été atteint en Île-de-France

La grippe a fait plus de 1.000 morts cette année en France. / © PHOTOPQR/NICE MATIN/MAXPPP
La grippe a fait plus de 1.000 morts cette année en France. / © PHOTOPQR/NICE MATIN/MAXPPP

La grippe est de retour dans la région même si le pic épidémique semble avoir été dépassé. Un millier de personnes en ont déjà succombé en France.

Par Nicole Bappel avec MT

La grippe a démarré il y a 5 semaines et son pic épidémique semble atteint voire déjà en déclin dans certaines zones. Depuis 8h ce dimanche matin, ce SAMI de Vincennes ne désemplit pas : 30 consultations en 6 heures de permanence, surtout de la pédiatrie.

"Il y a un peu de grippe mais pas tant que cela. Ce sont surtout les infections de l'hiver", explique le docteur Julie Genty Kolasa, médecin généraliste dans le centre.
Situation pour la semaine du 28 janvier au 3 février 2019. / © Réseau Sentinelles
Situation pour la semaine du 28 janvier au 3 février 2019. / © Réseau Sentinelles
Quand des complications respiratoires surgissent, elles nécessitent une hospitalisation. Cet hiver, 1.100 personnes en France sont décédées. Dans l'hôpital d'Arpajon (Essonne), priorité est donnée à ces urgences virales.

"On a ouvert cette année 8 lits supplémentaires dans cette perspective d'épidémie de grippe. On a décalé des interventions programmées et la prise en charge de chimiothérapies pour se préparer à nouveau à cette réponse", indique le Docteur Rabea Ibrahim, médecin réanimateur à l'unité de soins intensifs de l'hôpital.
Le pic épidémique de grippe semble avoir été atteint en Île-de-France
Intervenants : Docteur Julie Genty Kolasa, médecin généraliste à la permanence SAMI Vincennes-Saint Mandé-Fontenay; Docteur Rabea Ibrahim, médecin réanimateur à l'unité de soins intensifs de l'hôpital d'Arpajon; Docteur Christiane Bruel, médecin de santé publique à l'ARS Île-de-France. - France 3 Paris - Île-de-France - Nicole Bappel, Isabelle Audin, Denis Tanchereau et Mélissa Maitrel.
 

48% des personnes âgées vaccinées

En Île-de-France, 48% des personnes âgées sont vaccinées. Cette saison, le vaccin a muté rapidement. Du coup, il n'est efficace qu'à 59%. De toute façon il est trop tard pour se faire vacciner.
"Pour la saison actuelle, sauf cas particulier de personnes vraiment très fragiles, on peut voir l'année prochaine pour se vacciner", prévient le docteur Christiane Bruel, médecin de santé publique à l'ARS Île-de-France.

Pour terminer l'hiver en bonne santé, le meilleur allié reste l'hygiène et un lavage des mains répété. Pour les malades, il est recommandé d'éternuer dans son coude, d'utiliser des mouchoirs à usage unique et de porter un masque pour garder son virus pour soi.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus