REPORTAGE. Rentrée scolaire : l’association Emmaüs propose des fournitures à prix cassés

Publié le Mis à jour le
Écrit par Valentine Ponsy .

Les communautés Emmaüs organisent des journées de ventes spéciales fournitures scolaires. La prochaine aura lieu samedi 20 août à Bougival dans les Yvelines. Du choix et des prix cassés, elles accueillent de plus en plus de familles modestes et d’étudiants. A Ballainvilliers en Essonne, la vente a connu un gros succès.

Il est 10h, les portes ne sont pas encore ouvertes et plusieurs dizaines de clients se pressent déjà devant l’entrepôt Emmaüs de Ballainvilliers dans l’Essonne. Ce samedi c’est la vente thématique de fournitures scolaires. « Cette vente est très attendue par notre clientèle parce que nos prix ne sont pas chers du tout. On fait toujours cela début août pour que les familles puissent faire le plein chez nous d’abord, et après aller dans des commerces », confie Elena Azra, responsable du Centre Emmaüs Longjumeau.

Des lots de stylos à 50 centimes et des cahiers à 1 euro

Un espace est entièrement dédié, aux fournitures, à la papeterie et aux arts plastiques. Les produits sont pour la plupart neufs et emballés, des grandes marques sont dans les rayons. Ce sont des invendus d’entreprise et des dons de particuliers. Les articles de seconde main ont été examinés avec soin.

Des lots de stylos à 50 centimes, des cahiers à 1 euro ou encore des cartables à 5 euros. Les tarifs sont tirés au plus bas. Une calculatrice pour le lycée à la main, Catherine, bénévole explique : « On regarde le prix sur internet, si on voit que cela va coûter 80 euros, on sait qu’on ne peut pas le faire à la moitié ni au tiers, alors on baisse encore. »

Ici les clients arrivent avec des budgets très serrés comme Mohamed. Il est étudiant et il ne pourra pas dépenser plus de 200 euros pour lui et ses cinq frères et sœurs, collégiens et lycéens. Céline, mère de deux enfants, vient pour la première fois, elle veut compléter ses achats : « Pour les cahiers j’avais tout fait avant. J’ai eu facilement 50 euros de plus par rapport à l‘année dernière et pourtant on a recyclé beaucoup. Les prix des cahiers ont explosé cette année. »

208 euros, budget moyen pour un élève de sixième

Nous annonçons une hausse de 4,25 %, mais dans certaines enseignes, c’est bien plus.

Jamy Belkiri

Association Familles de France

L’inflation est bien là. Reprendre les affaires de l’année précédente pour limiter les nouveaux achats, la tendance se confirme comme le montre l’étude de la Confédération syndicale des familles (CSF). Le coût de la rentrée scolaire est un poste plus important dans les dépenses des foyers. Selon l’enquête annuelle de l’association Familles de France, le budget moyen pour un élève de sixième s’élève à 208 euros. « Nous annonçons une hausse de 4,25 %, mais dans certaines enseignes, c’est bien plus », observe Jamy Belkiri, présidente du pôle consommation de l’association. « Depuis 2017, nous n’avons jamais vu une augmentation aussi importante.»

Lors du passage à la caisse du centre Emmaüs, Hakima, mère de cinq enfants et cliente régulière de cette vente spéciale, s'acquitte de 82 euros. Dans un magasin classique « cela m’aurait couté trois fois plus », précise-t-elle.

A Longjumeau, il n’est pas trop tard pour en profiter ou pour donner. « On va vendre aujourd’hui et on va continuer à vendre jusqu’au mois de septembre », indique Elena Azra de la communauté Emmaüs. Après ses journées spéciales, les ventes de fournitures se poursuivent tant que les stocks le permettent.

Plusieurs ventes de fournitures scolaires ont lieu dans la région avant la rentrée des classes.

A Bougival dans les Yvelines, le samedi 20 août, www.emmaus-bougival.com

Au Plessis-Trévise dans le Val-de-Marne, le samedi 20 août, https://www.emmaus94.fr/

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité