• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

La Francilienne Clarisse Agbegnenou, première judoka française quatre fois championne du monde

Clarisse Agbegnenou a combattu plus de 11 minutes face à la Japonaise Miku Tashiro. / © CHARLY TRIBALLEAU / AFP
Clarisse Agbegnenou a combattu plus de 11 minutes face à la Japonaise Miku Tashiro. / © CHARLY TRIBALLEAU / AFP

Clarisse Agbegnenou est allée chercher une nouvelle étoile historique aux mondiaux de judo, ce mercredi à Tokyo. Le quatrième titre mondial pour la championne.

Par France 3 Paris IDF / AFP

De son enfance à Asnières-sur-Seine, dans les Hauts-de-Seine, jusqu’à son combat acharné face à la Japonaise Miku Tashiro ce mercredi, Clarisse Agbegnenou aura donc (pour l'instant) gagné un total historique de quatre titres mondiaux. A Tokyo, l’athlète (-63 kg) a en effet arraché une nouvelle étoile, après un duel final de plus de onze minutes.
Déjà couronnée en 2014, 2017 et 2018, la Francilienne devient donc la première judoka française à atteindre un tel palmarès. Clarisse Agbegnenou – licenciée au Red Star Club de Champigny-sur-Marne, dans le Val-de-Marne – dépasse désormais le trio tricolore composé de Lucie Décosse, Gévrise Emane et Brigitte Deydier, titrées elles trois fois mondialement.

Quatre titres mondiaux, comme David Douillet

« En commençant le judo, je n'aurais jamais imaginé ça... Si on m'avait dit : "Clarisse, tu paries que tu gagneras déjà une fois, d'accord, mais quatre fois, j'aurais dit ça ne va pas dans votre tête ?" », a réagi la championne.
A un an des JO 2020 organisés d’ailleurs également dans la capitale japonaise, elle rejoint le poids lourd David Douillet, lui aussi sacré quatre fois, entre 1993 et 1997. Seul Teddy Riner reste loin devant, avec ses dix titres de champion du monde conquis entre 2007 et 2017.

A lire aussi

Sur le même sujet

Jacques Chirac et les agriculteurs

Les + Lus