• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Les Gay Games à Paris : “Etre inclus dans le reste de la société”

Manuel Picaud, président des Gay Games 2018. / © France 3 Paris IDF
Manuel Picaud, président des Gay Games 2018. / © France 3 Paris IDF

Du 4 au 12 août 2018, se tient à Paris, la 10ème édition des Gay Games. 12.000 athlètes sont attendus sur place pour s’affronter dans 36 disciplines sportives. Invité de Dimanche en politique, son président revient sur les valeurs particulières de cette compétition sportive.

Par France 3 Paris IDF/Florent Carrière (avec ET)

Du 4 au 12 août 2018, se tient à Paris, la 10ème édition des Gay Games. 12.000 athlètes sont attendus sur place pour s’affronter dans 36 disciplines sportives.
 

Esprit sportif, festif et ​militant

Fondés en 1982, les Gay Games, les "jeux gay", calqués plus ou moins sur le modèle des Jeux olympiques, promeuvent les valeurs de diversité, d’inclusion, et de participation. Compétition sportive ouverte à tous, au-delà des questions de sexe ou de genre, de handicap, ou d’orientation sexuelle, les Gay Games mêlent esprit sportif, festif et militant. L’événement pourrait rassembler jusqu’à 300.000 spectateurs.
"C'était une occasion de permettre de faire du sport différemment, pour mettre en avant trois valeurs, trois principes : la participation, l'inclusion, le dépassement de soi", rappelle Manuel Picaud, co-président des Gay Games Paris 2018.

La participation, l'inclusion, le dépassement de soi

"Le but, c'est d'être inclus dans le reste de la société", explique-il. "Il n'y a pas de 'passeport' pour être dans une catégorie d'orientation sexuelle."

Dotés d’un budget de cinq millions d’euros, les Gay Games Paris 2018 se financent grâce aux cotisations des athlètes : 200 euros environ par inscription. Des partenaires privés ou publics, comme la mairie de Paris, la région Île-de-France et l'Etat, sont également associés à la compétition.

Retrouvez Dimanche en politique, dimanche, à 11h25
 

A lire aussi

Sur le même sujet

cirque Romanès

Les + Lus