Grands départs: le nombre de morts sur les routes en baisse de 5% en juin

Le nombre de morts sur les routes de France a baissé de 5% en juin, annonce le ministre de l'intérieur, Bernard Cazeneuve en ces temps de grands départs. C'est la deuxième diminution mensuelle sur les six premiers mois de l'année.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

"Il y a sur le mois de juin une diminution de 5% du nombre de morts sur les routes", soit 15 vies sauvées par rapport à juin 2014, a indiqué le ministre lors d'un déplacement au péage de Fleury-en-Bière (Seine-et-Marne) sur l'autoroute A6 à l'occasion des départs en vacances.

Des départs en vacances qui ne se font pas dans les meilleures conditions possibles cette année 2015: La canicule qui touche le pays depuis mardi 29 juin et qui va se prolonger encore ce samedi 4 juillet sur une grande partie de la France complique les conditions de voyage des milliers de vacanciers qui se sont engagés sur les routes du pays pour les premiers grands départs de vacances estivales.

Cette journée de samedi 4 juillet est donc très chaude à tout points de vue sur les routes. Bison Futé a classé rouge ce samedi en Ile-de-France et autour de Lyon. Même si des départements ont été retirés de la liste de vigilance, il n'y fera pas frais pour autant. Disons qu'il y fera juste un peu moins chaud. Mais il faut prendre ses précautions et rester vigilant partout sur le territoire par ces conditions climatiques inhabituelles qui rendent le voyage plus compliqué. A fortiori avec des enfants.

Pour les prévisionnistes : "l'épisode caniculaire s'annonce durable, puisqu'il est probable qu'il se prolonge au moins jusqu'en début de semaine prochaine sur certaines régions de l'est du pays.". Les pouvoirs publics appellent à la prudence car "plus le temps passe, plus les risques (pour la santé) apparaissent", a souligné la ministre de la Santé.
Depuis vendredi, un spot télévisé et radiophonique rappelle "les bons gestes": manger, éviter les efforts physiques, boire beaucoup d'eau, pas d'alcool, fermer les volets dans la journée...