Cet article date de plus de 5 ans

Happn, l'appli (française) tendance de rencontres de proximité

Déposer son profil sur "Meetic" ou "Attractive World" ... mais si, souvenez-vous : les sites de rencontres sur internet. Evidemment, ça, c'est déja de l'histoire ancienne. Désormais la rencontre ou la drague, c'est en mobilité, sur "Tinder" bien sûr, et mieux encore sur "Happn".
© AltoPress/MaxPPP
Il y avait les "sites de rencontre sur internet". Ils ont surgi quasiment dès le début d'internet grand public et ont très vite figuré parmi les "top des clics" du web. Ils ont été incontournables pendant près de 15 ans.

Mais c'est déja de l'histoire ancienne ! Sont venues ensuite les applications, les "applis" embarquées sur les smartphones, très vite escortées par la géolocalisation. Et là, tout change!  Arrive alors et d'abord "Tinder", une appli américaine qui combine en effet mobilité et géolocalisation. Avec "Tinder" l'individu mondialisé découvre comment faire des rencontres, trouver une âme soeur, rapidement, dans sa région, près de chez lui. "Tinder", née fin 2012, est un succès mondial.

Ne pas passer à côté de LA rencontre de sa vie

Depuis 2014, une autre appli, française cette fois, vous fait franchir une nouvelle étape de la rencontre 2.0. Grâce à sa géolocalisation ultra-fine, Happn vous propose des rencontres dans votre rue, autour de vous ou dans l'expo que vous êtes en train découvrir. 
Le principe est simple : sur Happn, vous vous inscrivez, ce qui veut dire que vous acceptez d'être géolocalisé. Ensuite, à mesure que vous marchez, que vous vous déplacez, l'appli vous montre qui est également inscrit dans un rayon très court, avec une géolocalisation fine, de l'ordre des 250 mètres.

En d'autres termes, Happn vous propose de rencontrer des personnes que vous croisez dans la vie, peut-être tous les jours. Ne vous reste alors qu'à leur adresser un message ... et à attendre, ou espérer une réponse. Happn joue en réalité sur le fantasme que nous avons tous un jour ou l'autre de passer à côté de la personne de sa vie ... sans s'en apercevoir! Bref, de rater LA rencontre de sa vie ! Avec Happn, cela devient impossible, du moins c'est que promet l'appli.

Celibataires urbains

Rien d'étonnant alors à ce que ça marche : l'appli cartonne. En deux ans d'existence, la petite start-up française n'a cessé de grossir et s'installe très vite dans les grandes villes du monde entier. Dans les villes car le principe même d'une telle application est très urbain : c'est en ville, dans les grandes villes que l'on croise beaucoup de monde dans une même journée. Statistiquement donc, on croise d'autres inscrits de l'application.

Et c'est aussi dans les grandes villes que l'on trouve le plus grand nombre de célibataires. Question d'âge, de cursus d'études et de début de carrières. A Paris, 51% des parisiens sont ainsi des célibataires déclarés, et en Ile-de-France 42%, selon les chiffres 2013 de l'Insee. C'est beaucoup plus que la moyenne nationale (37,5% toujours en 2013).

Happn a donc de beaux jours devant elle. Son fonadateur, Didier Rappaport était invité sur le plateau de France 3 Paris Ile-de-France
durée de la vidéo: 04 min 15
Appli Happn et invité ©France3 Paris



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société tendances technologies sorties et loisirs