• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Autopartage en Île-de-France : Free2move étend son offre à la ville d'Issy-les-Moulineaux

Après Moov'in à Clichy-la-Garenne, Free2move installe une cinquantaine de véhicules à Issy-les-Moulineaux (92). / © JACQUES DEMARTHON / AFP
Après Moov'in à Clichy-la-Garenne, Free2move installe une cinquantaine de véhicules à Issy-les-Moulineaux (92). / © JACQUES DEMARTHON / AFP

Une cinquantaine de véhicules électriques Free2move sont désormais disponibles à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine). A l'époque d'Autolib, les Isséens étaient 5000 utilisateurs. Le retour d'un service d'autopartage était donc très attendu. 

Par Amélie Lepage

Ce matin, dans les rues d'Issy-les-Moulineaux, les nouvelles voitures au logo rose et bleu ne passaient pas inaperçues. Après la disparition d'Autolib, cela faisait 9 mois que les Isséens étaient privés de voitures en libre service. Pour cette jeune femme, la présence de ces nouvelles voitures pourrait changer beaucoup de choses : "J'avais une voiture mais elle est arrivée en fin de vie. Je pensais m'en acheter une nouvelle mais s'il y a une autre solution, j'en achèterais peut-être pas." 

Il a fallu à peine un mois à la ville pour mettre en place le nouveau service. "Nous avons commencé à discuter il y a quelques semaines, explique Olivier Rigoni, délégué en charge de la voirie à la mairie d'Issy-les-Moulineaux. On recherchait de la rapidité et de l'efficacité et c'était très important pour nous que ce soit des voitures électriques". Pour l'instant, une cinquantaine de véhicules Free2move sont proposés aux habitants. Une flotte qui pourrait s'étoffer dans les prochaines semaines.
 

Deux centres commerciaux accessibles dès ce week-end

Issy-les-Moulineaux est la première ville de petite couronne à s'engager avec l'opérateur du groupe PSA. "On est venu voir Issy-les-Moulineaux assez rapidement parce qu'elle avait un vrai potentiel de développement pour nous, explique Olivier Guasch, responsable Free2move Paris Aujourd'hui, on voit plusieurs autres villes mais on n'a pas d'installations prévues à court terme. En revanche, on va bientôt ouvrir notre service sur des zones commerciales." Après les bois de Boulogne et de Vincennes, les centres commerciaux de Gennevilliers et de Franconville seront accessibles dès ce week-end.
 

Sur le même sujet

projet d'enterrements le dimanche à Paris

Les + Lus

Les + Partagés