Clichy : des militants écologistes bloquent le siège d’Amazon contre son « modèle social dévastateur »

ANV-COP21 et les Amis de la Terre demandent au gouvernement de « stopper l’implantation des nouveaux entrepôts d’Amazon ». / © IP3 PRESS/MAXPPP
ANV-COP21 et les Amis de la Terre demandent au gouvernement de « stopper l’implantation des nouveaux entrepôts d’Amazon ». / © IP3 PRESS/MAXPPP

Environ 200 activistes écologistes d’ANV-COP21 et des Amis de la Terre ont bloqué ce mardi matin le siège d’Amazon France à Clichy. L’action dénonce « le modèle social dévastateur du géant de la vente en ligne ».

Par France 3 Paris IDF

Les militants ont lancé l’action tôt ce mardi matin, peu après 7h. Un groupe d’écologistes, membres d’Action non-violente COP21 (ANV-COP21) et des Amis de la Terre, a décidé de bloquer symboliquement le siège d’Amazon France en région parisienne, situé à Clichy dans les Hauts-de-Seine.

Sur place, on comptait environ 200 activistes – en présence de gilets jaunes. Ils dénoncent « le modèle social dévastateur du géant de la vente en ligne », « insoutenable pour les salariés et pour le climat » d’après eux.
Dans le détail, ANV-COP21 et les Amis de la Terre demandent au gouvernement de « stopper l’implantation des nouveaux entrepôts d’Amazon » et de réguler le marché de la vente en ligne face à « l’urgence climatique » et sociale.
 

Contre l’implantation de nouveaux entrepôts et la destruction des invendus

« La fabrication et le transport des vêtements et des produits électroniques représente un quart de nos émissions de gaz à effet de serre, explique le site dédié à l’action. Plus de 40 vêtements et 13 produits électroniques par habitant sont vendus chaque année en France. »

Destruction du climat, destruction des emplois… Ils demandant entre autres la non-destruction des invendus : « Nous devons réduire rapidement ces volumes si l'on veut éviter la catastrophe climatique. Mais Amazon s'en moque et vend plus de 10 milliards de produits chaque année, en cassant les prix et en proposant des livraisons ultrarapides par avion. »

Amazon et l'optimisation fiscale

« Nous respectons le droit de chacun d’exprimer ses opinions, répond Amazon dans un communiqué. Cependant, les déclarations faites aujourd’hui sont incorrectes. Amazon paie l’ensemble des impôts requis en France ainsi que dans l’ensemble des pays dans lesquels Amazon opère. Aujourd’hui, Amazon a annoncé la création de 1 800 nouveaux emplois en CDI en France en 2019, ce qui fera passer ses effectifs de 7 500 à plus de 9 300 collaborateurs d’ici la fin de l’année. »

L’entreprise, qui pratique l’optimisation fiscale, poursuit sur la question environnementale : « Par ailleurs, nous sommes engagés et investissons dans le développement durable depuis des années au travers de programmes innovants tels que « Déballer sans s’énerver » ou « Expédier dans l’emballage d’origine », mais également notre réseau de parcs éoliens et solaires, ainsi que de nombreuses autres initiatives développées chaque jour par les équipes d’Amazon, telles que le projet « Shipment Zero » dont l’objectif ambitieux est de réaliser 50% de l’ensemble de nos livraisons à zéro carbone d’ici à 2030. »

 

Sur le même sujet

Un rassemblement de soutien pour Mathieu Hillaire

Les + Lus