Corps découvert sur le RER C : la femme est tombée entre le quai et le train

Le corps de cette femme n'a été retrouvé que le lendemain matin. / © Geoffroy Van der Hasselt / AFP
Le corps de cette femme n'a été retrouvé que le lendemain matin. / © Geoffroy Van der Hasselt / AFP

Lundi 21 octobre était retrouvé un corps à la station Issy Val-de-Seine (Hauts-de-Seine) sur les voies du RER C. Il s'agit d'une femme qui est tombée entre le train et le quai sans que personne ne s'en aperçoive.

Par MT

Un décès qui pose de nombreuses questions. Lundi 21 octobre, le corps d'une personne est retrouvé à la station Issy Val-de-Seine du RER C, dans les Hauts-de-Seine, vers 6 heures du matin. Le trafic est interrompu le temps de laisser la police enquêter et les pompes funèbres récupérer le corps.
Dans ce genre de cas, la piste du suicide est privilégiée. Mais cette fois-ci, il s'agit d'un accident, ce que nous a confirmé la SNCF et le parquet de Nanterre. Selon un cheminot PCF, "elle a voulu monter au moment où les portes se sont fermées et elle est tombée sur la voie".
 

Elle aurait voulu remonter dans le train précipitamment

Une thèse confirmée au sein de l'entreprise ferroviaire selon CheckNews de Libération. Le média cite un message diffusé sur le réseau interne Durandal qui atteste d'un accident "après visionnage de la vidéosurveillance".

Selon eux, "la personne, descendue du train à 23h17 [le dimanche, ndlr], a tenté de remonter aussitôt, mais les portes se sont refermées" et est "tombée entre le quai et le train". Cinq autres trains ont circulé sans que personne ne se rende compte du macabre incident.

Contacté, le parquet de Nanterre reste prudent mais atteste que l'accident pourrait s'être produit de cette façon.

Dans le même tweet, Thomas Portes pointe du doigt qu'il s'agissait d'un "train EAS [équipement agent seul, ndlr] sans controleur", faisant référence à l'accident d'un TER dans les Ardennes.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus