• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Hauts-de-Seine - À Levallois-Perret, une boulangère noire raconte les insultes racistes au quotidien

Une boulangère a témoigné d'insultes racistes à son encontre, à Levallois-Perret. (Photo d'illustration) / © PHOTOPQR/L'ALSACE/MAXPPP
Une boulangère a témoigné d'insultes racistes à son encontre, à Levallois-Perret. (Photo d'illustration) / © PHOTOPQR/L'ALSACE/MAXPPP

Pauline, une boulangère de Levallois-Perret, raconte les insultes qu'elle subit au quotidien. La secrétaire d'État chargée de la lutte contre les discriminations, Marlène Schiappa, l'a encouragé à porter-plainte.

Par Marc Taubert

Madame Pauline tient un dépôt de pain, le "Chemin des Pains" à Levallois-Perret, dans les Hauts-de-Seine. Jusqu'ici, rien qui ne sorte de l'ordinaire. Mais Madame Pauline, est originaire du Cameroun, et cela pose problème à certains, relaie le HuffingtonPost.fr.

"Chimpanzé", "Vous n'avez pas de place parmi nous" : des insultes racistes que la boulangère entend régulièrement, selon le témoignage qu'elle a livré à la Ligue de défense noire africaine (LDNA).
Un récit qui a eu un écho jusqu'au sein de membres du gouvernement. Marlène Schiappa, secrétaire d'État chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations, a ainsi encouragé "la boulangère qui témoigne en vidéo à déposer une plainte auprès du commissariat de #Levallois afin qu’une enquête soit menée".
 

Une plainte déposée il y a deux ans

Dans la vidéo, on peut voir (à partir de la 18e minute), un échange avec le commerçant voisin. La boulangère l'accuse de participer au harcèlement, ce que l'intéressé dément fermement et dit même n'avoir jamais assisté à de telles scènes.

La mairie, mise en cause par la LDNA, affirme de son côté soutenir cette femme et l'aurait encouragée à porter plainte. "Il y a deux ans, un pasteur a écrit à la mairie pour signaler un problème avec la co-propriété et les insultes racistes", raconte Isabelle Balkany, première adjointe du maire de Levallois-Perret au HuffPost. Une plainte aurait été bien été déposée mais non étayée malgré deux demandes du commissariat.

L'élue ajoute : "C'est un immeuble privé. Nous, ville, ne pouvons vraiment rien faire. On n'a pas à intervenir et nous n'avons pas à donner notre avis sur la question".
 

Une cagnotte pour la soutenir

Nombreux sont ceux à l'avoir soutenu, notamment sur les réseaux sociaux. Une cagnotte a été lancée (par la LDNA) pour "remettre en état sa boulangerie" qui a récolté plus de 13.000 euros en 5 jours, sur les 3.000 demandés à l'origine.
Sa boulangerie a aussi recueilli de nouveaux clients, et des centaines de bons avis sur Google Maps.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Yvelines - Avec son fils, il construit lui-même son avion

Les + Lus