Météo des forêts : on vous explique pourquoi l'Île-de-France est classée en alerte jaune incendie

Météo France juge modéré le risque d'incendie en forêt dans la région ce mardi. Les travaux dans les bois sont interdits par l'ONF. On vous en explique les raisons.

Ce week-end, Paris et les Hauts-de-Seine étaient placés en alerte orange, en risque élevé de feux de forêts  Ce lundi après-midi, Météo France a finalement décidé de lever l'alerte pour ces deux départements, ils on été classés comme le reste de la région, en alerte modérée. "Sur la région parisienne, le passage des précipitations orageuses sur la fin de journée de dimanche a permis de diminuer le danger feux tel qu'il était initialement prévu (la zone de précipitations orageuses était prévue un peu moins intense, et localisée un peu plus à l'est de la région parisienne).Après la prise en compte des précipitations de la fin de journée, le danger feux a été atténué pour mardi. ", a indiqué Météo France. 

Cette vigilance intervient dans le cadre de la nouvelle "météo des forêts", un outil lancé depuis vendredi par Météo France qui alerte quotidiennement la population sur le risque de départs de feux.

 

Des pluies insuffisantes ce week-end

La région connaît un épisode de sécheresse exceptionnelle depuis deux semaines. Les pluies de dimanche, diluviennes par endroits, n’ont toutefois pas suffi à limiter totalement le risque d’incendie. « Les pluies n’ont pas pu pénétrer la terre très sèche et n’étaient pas suffisantes pour vraiment bien mouiller la végétation », indique l’Office national des forêts (ONF).

Les cartes de la météo des forêts sont établies selon 5 critères: la température, la pluie, l'humidité de l'air, la force du vent et la sécheresse de la végétation, indique Météo France.

En Île-de-France, on est sur des peuplements de feuillus moins sensibles que les résineux au feu, mais la vie de la nature fait qu’il y a aussi des végétaux morts et cela représente un risque 

ONF

Avec le réchauffement climatique, les forêts d’Île-de-France pourraient être de plus en plus menacées par les incendies, même si le risque est moins élevé que dans les Landes par exemple.

« En Île-de-France, on est sur des peuplements de feuillus moins sensibles que les résineux au feu, mais la vie de la nature fait qu’il y a aussi des végétaux morts et cela représente un risque », explique l’ONF. Plusieurs feux ont touché la forêt de Fontainebleau ces dernières semaines ainsi que celle de Rambouillet. 7 hectares sont partis en fumée depuis le début de l'année. 

Interdiction des travaux en forêt à partir de 13h 

L ONF, l’office national des forêts, a décidé d’interdire les travaux aux moments les plus chauds de la journée pour limiter les départs de feux dans les Yvelines, les Hauts-de-Seine et l’Essonne.  

« De demain à jeudi, on va procéder à l’arrêt des travaux mécanisés, comme le débroussaillage, le tronçonnage, tous les travaux qui nécessitent un outil thermique et qui pourraient faire des étincelles, à partir de 13h, moment où le risque est le plus élevé », a indiqué l’ONF.

Les citoyens qui habitent en lisière de forêt sont invités à en faire de même. Il est également rappelé l’urgence de respecter les règles en forêt notamment l’interdiction de faire des barbecues ou jeter ses mégots de cigarettes. « 9 feux sur 10 sont d’origine humaine », rappelle l’ONF.

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Paris Ile-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité