Platanes en danger, alerte au chancre coloré en Ile-de-France

En mai 2012, le long du canal du Midi, plusieurs milliers de platanes atteints par le chancre coloré ont été abattus. / © Pascal Guyot / AFP
En mai 2012, le long du canal du Midi, plusieurs milliers de platanes atteints par le chancre coloré ont été abattus. / © Pascal Guyot / AFP

C'est la première fois en Ile-de-France que ce champignon microscopique qui décime les platanes est détecté. A Antony dans les Hauts-de-Seine, 14 arbres vont être abattus. La préfecture de région est inquiète et vient de prendre un arrêté pour éviter toute propagation de cette maladie incurable.

Par Emmanuelle Hunzinger

Dans les prochaines semaines, à Antony, 14 platanes vont être abattus. La raison : la présence d'un champignon, le chancre coloré. Le parasite pénètre dans l'arbre par la moindre blessure, s'installe dans les vaisseaux du bois, se nourrit de la sève et finit par les obstruer. Les feuilles tombent et l'arbre meurt en quelques mois ou quelques années. La maladie est à ce jour incurable et contagieuse.

50 000 platanes atteints

Le parasite a été introduit en France durant la seconde guerre mondiale à partir de caisses en bois infestées contenant du matériel militaire en provenance des Etats-Unis d'Amérique. Près de 50 000 platanes auraient été touchés depuis. Essentiellement dans le sud du pays,  en Provence-Alpes-Côte D'Azur, en Occitanie, en Nouvelle Aquitaine et en Corse. Le long du canal du Midi, plus de 20 000 arbres ont du être abattus en 2006. En Ile-de-France, c'est la première fois que ce champignon  est détecté.

Arrêté préfectoral 

Les autorités préfectorales sont inquiètes en raison de la proximité du parc départemental de Sceaux. 2000 platanes y sont plantés. Le préfet de la région Ile-de-France a publié la semaine dernière un arrêté concernant "le Ceratocystis platani", l'agent responsable du chancre coloré du platane, précisant que ce champignon « constitue une menace grave pour les platanes de la région ».
Tout détenteur de platane suspectant des symptômes de chancre coloré doit informer la direction régionale de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt en IDF.
http://driaaf.ile-de-france.agriculture.gouv.fr/

Il n’existe pas de traitement curatif pour enrayer la maladie. Le seul moyen de lutte consiste, d’une part, à abattre les arbres atteints et d’autre part, à adopter des mesures de prévention pour éviter toute dissémination. 

A noter que ce champignon est inoffensif pour l'homme, les animaux ou autres végétaux.
 

Sur le même sujet

Des robots et des hommes : le nouveau centre Amazon à Brétigny

Les + Lus