Une femme perchée en haut d'une grue à Antony (92) pour protester contre les antennes-relais

© France 3 Paris
© France 3 Paris

Une femme s'était installée lundi (28 octobre) vers 8h30 au sommet d'une grue de chantier à Antony (Hauts-de-Seine) où elle a déployé une banderole réclamant son relogement, en mettant en cause sa sensibilité aux ondes émises par les antennes-relais. Les pompiers l'ont convaincue de descendre.

Par AFP

La femme, âgée d'une soixantaine d'années, estime mal supporter les ondes des antennes-relais et réclame un changement de domicile. Selon la police, plusieurs propositions lui avaient été faites au cours des semaines précédentes et avaient toutes été rejetées. Son bailleur s'est rendu sur place lundi matin.

La grue au sommet de laquelle cette femme a grimpé, située  "Place des Anciens Combattants d'Afrique du Nord", à Antony, est haute d'une trentaine de mètres de haut. « La femme a été mise en sécurité par les pompiers qui lui ont passé un harnais », a précisé un policier.

>> Voir en vidéo la femme perchée sur la grue : 
DMCloud:120963
OFF FEMME PERCHÉE GRUE CONTRE ANTENNE RELAIS
En toute fin de matinée, les pompiers ont réussi à convaincre cette femme de redescendre sur la terre ferme.

La manifestante avait déjà entrepris une action similaire à la mi-octobre sur son propre toit pour protester contre les antennes-relais.

Sur le même sujet

Deux paysagistes proposent une tombe-jardin plus écologique et moins chère

Les + Lus