• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Île-de-France : 23 quartiers défavorisés éligibles au label « cité éducative »

23 quartiers d'Île-de-France sont éligibles au projet de "cités éducatives" lancé par l'exécutif. (illustration) / © Fred Dufour / AFP
23 quartiers d'Île-de-France sont éligibles au projet de "cités éducatives" lancé par l'exécutif. (illustration) / © Fred Dufour / AFP

Le gouvernement a annoncé jeudi les 80 quartiers prioritaires éligibles au label « cité éducative », projet visant à mieux prendre en charge les élèves de 3 à 25 ans. En Île-de-France, 23 zones défavorisées sont concernées.

Par Mathilde Brugniere

« Accompagner au mieux chaque parcours éducatif individuel, depuis la petite enfance jusqu’à l’insertion professionnelle » : telle est l’ambition du projet de cités éducatives, dont les quartiers éligibles ont été dévoilés jeudi par l’exécutif.
 

7 quartiers éligibles en Seine-Saint-Denis

Parmi les 80 zones prioritaires choisies par le gouvernement, 23 sont situées en Île-de-France, dont 7 en Seine-Saint-Denis. Bondy Nord, Les Courtilles, Les Tarterêts… autant de quartiers prioritaires dont les acteurs politiques pourront présenter des projets afin de bénéficier de financements de l’Etat. Il leur faudra « proposer une stratégie ambitieuse et partagée ».

Au total, le gouvernement a annoncé une enveloppe de 100 millions d’euros sur trois ans destinés à ces « grands quartiers d’habitat social de plus de 5 000 habitants, présentant des dysfonctionnements urbains importants et avec des enjeux de mixité scolaire ».
 

Un accompagnement poussé de la maternelle à l'enseignement supérieur

Parmi les mesures à venir dans ces zones : de nouvelles places de crèches, le renforcement de la présence de professionnels éducatifs dans les établissements les soirs, week-ends et pendant les vacances scolaires, l'accompagnement dans l'orientation, ou encore le développement des voyages de découverte. 

Les collectivités ont jusqu’au 30 juin pour déposer les avant-projets.
 

Sur le même sujet

Essonne – Une salle de sport pas comme les autres : elle est réservée aux chiens

Les + Lus