Piratage du site internet de Rachida Dati

Ouverture d'une enquête après le piratage du site internet de Rachida Dati

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Une enquête a été ouverte par le parquet de Paris après le piratage du site internet de Rachida Dati, sur lequel a été diffusé cette semaine un faux communiqué annonçant la candidature de l'eurodéputée en Seine-Saint-Denis.  (information Europe 1)

L'enquête préliminaire a été confiée jeudi à la BEFTI (Brigade d'enquête sur lesfraudes aux technologies de l'information) de la police judiciaire de Paris. 

Selon Europe 1, Mme Dati a porté plainte mardi, jour où elle a découvert le piratage de son site internet dont plusieurs éléments ont été détournés : un acronyme "PIPE" était notamment venu remplacer le logo PPE (Parti populaire européen, regroupement des partis de droite et centre-droit présents au Parlement européen). Le ou les auteurs du piratage avaient également glissé sur le site un faux communiqué de presse annonçant la candidature de Rachida Dati dans une circonscription législative de Seine-Saint-Denis,.

L'ex-garde des Sceaux se dispute avec François Fillon la deuxième circonscription parisienne composée de quartiers ancrés à droite : tout le Ve, une partie des VIe et VIIe arrondissements.