JO de Paris 2024. Transports, voies olympiques, moyens de paiement… Comment profiter des jeux en toute sérénité

Alors que les Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 débutent dans quelques semaines, voici quelques informations pratiques pour les vivre au mieux dans la capitale française.

Le 14 juillet, la flamme olympique fera son apparition à Paris. Un symbole pour ces Jeux. Une démonstration sportive pleine de sens avant que ne débute la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, le 26 juillet prochain. S’en suivront de nombreuses compétitions sportives. De Versailles où se tiendront des épreuves équestres à la Seine-Saint-Denis avec une partie de la natation, le sport sera à l’honneur jusqu’au 8 septembre. De nombreux touristes venus du monde entier vont faire le déplacement. Petit récapitulatif et conseils pratiques afin d'avoir toutes les informations nécessaires pour ne pas se faire arnaquer.

De fortes augmentations à prévoir pour le ticket de métro

Presque tous les prix des transports vont augmenter le temps de JO de Paris 2024. Pour anticiper cette hausse des prix et ne pas payer trop cher des tickets de métro, il est conseillé de les acheter en amont.

Car par exemple pour le ticket T+, dont on a besoin pour prendre le métro, celui-ci va pratiquement doubler son tarif le temps des Jeux Olympiques et Paralympiques. C’est-à-dire du 20 juillet au 8 septembre. Son coût va passer de 2,15 euros à 4 euros. Quant au carnet de dix tickets, il faudra débourser pendant les compétitions près de 32 euros. Son prix était à l’origine de 17,35 euros.

Mais ce n’est pas tout. Le forfait semaine va lui aussi augmenter, passant de 30,75 euros à 70 euros.

Dans cette forêt de prix à la hausse, seul le prix du forfait jour va diminuer. Il sera dorénavant de 16 euros.

Anticiper ses déplacements en Île-de-France

Ne soyez pas surpris si certaines voies vous sont interdites pendant les JO. Sur le sol, elles se matérialisent souvent avec un sigle : JO 2024. Ce sont les voies olympiques. Il s’agit en fait de routes dédiées aux véhicules accrédités par le comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques (COJOP), mais qui pourront aussi être empruntées par les véhicules de service public de transports en commun urbains, départementaux ou régionaux, les taxis, les services de secours et de sécurité ainsi que les véhicules du service PAM d’Île-de-France Mobilités. Seuls les véhicules cités pourront circuler dessus. L’objectif avant tout : qu’ils puissent accéder facilement aux sites de compétition.

Les vélos et trottinettes ne seront pas autorisés à y circuler. Le contrôle des véhicules sera assuré par la Préfecture de police, autorité compétente sur la circulation dans toute l’Île-de-France pendant toute la durée des Jeux.

Ces voies réservées seront activées à partir du 15 juillet pendant la durée des Jeux Olympiques et Paralympiques mais sur des dates différentes :

  • A1 : du 15 juillet au 11 septembre en continu
  • A12 & A13 : du 15 juillet au 13 août puis du 27 août au 8 septembre
  • RN13 : du 15 juillet au 13 août puis du 27 août au 8 septembre
  • A4 : du 15 juillet au 13 août puis du 30 août au 8 septembre

Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter la plaquette de communication sur le fonctionnement des voies réservées sur le réseau de la DiRIF disponible sur leur site internet ainsi que le service Sytadin pour retrouver l’état du trafic en temps réel.

Pour anticiper vos déplacements pendant toute la période des Jeux, n’hésitez pas aussi à consultez anticiperlesjeux.gouv.fr.

Vous retrouverez notamment le détail de l’ensemble des voies réservées de la Ville de Paris et des départements des Hauts-de-Seine et de Seine-Saint-Denis ainsi que toutes les informations utiles sur les restrictions de circulation liées aux périmètres de sécurité autour des sites olympiques.

Si les compagnies de taxi annoncent mobiliser plus de chauffeurs cet été, elles demandent également d'anticiper les déplacements, ceux-ci pouvant être plus longs que prévu.

Moyens de paiement

Si vous avez une carte American express et comptez payer avec celle-ci pendant les Jeux, ce sera compliqué pour vous.

Seule la carte Visa est acceptée sur les sites olympiques du 26 juillet au 8 septembre. Il sera donc impossible de régler avec une autre carte. Car comme tient à le souligner la communication des JO de Paris 2024, « comme lors des éditions précédentes des Jeux, seules les cartes Visa, partenaire mondial du CIO depuis 1986, seront acceptées pour les paiements mobiles et par carte au sein des boutiques officielles et des espaces restauration présents sur les sites olympiques et paralympiques ».

Toutefois des solutions alternatives de paiement seront proposées pour les personnes qui ne posséderaient pas ce genre de carte.

Ainsi, sur tous les sites olympiques et paralympiques, les spectateurs pourront régler leurs achats en espèce. D’autre part, « une soixantaine de distributeurs de billets devraient être mis en place à l’intérieur des sites pour une plus grande sécurité », précise la communication de Paris 2024.

Billets J0 : se prémunir des arnaques

Pour ne pas se voir refuser l’accès aux épreuves des JO de Paris 2024, voici quelques précautions à prendre concernant l'obtention de vos billets :

Attention aux arnaques en tout genre, l’organisation des JO 2024 précise que pour la cérémonie d'ouverture : un billet unique, officiel et sécurisé, est mis en place. Mais pour l'obtenir, il convient de passer par la billetterie officielle des Jeux. Cela garantit à l’acheteur à la fois de ne pas payer trop cher son billet, mais aussi de ne pas acheter un faux billet ou un billet électronique revendu plusieurs fois qui ne serait donc pas valable.

Dernier conseil : imprimer son billet, au cas son téléphone ne fonctionnerait pas.

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Paris Ile-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité