• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Kylian Mbappé, de Monaco au PSG : les réactions sur les réseaux sociaux

Kylian Mbappé, le 27 août 2017. / © PHOTOPQR/NICE MATIN/MAXPPP
Kylian Mbappé, le 27 août 2017. / © PHOTOPQR/NICE MATIN/MAXPPP

L'annonce n'est pas encore officielle. Mais le très probable prêt du Monégasque Kylian Mbappé au Paris Saint-Germain pour un montant de 180 millions d'euros fait déjà réagir sur les réseaux sociaux. Revue du Web...

Par France 3 Paris IDF/ET

180 millions d'euros, en cas de transfert définitif de Kylian Mbappé au Paris Saint-Germain... C'est sans doute ce montant record pour un joueur français qui fait réagir le plus sur la Toile lundi matin. Un montant loin d'être officiel, et surtout pas encore dépensé par le club de la capitale, mais annoncé dimanche par plusieurs médias, à quatre jours de la fin du mercato d'été.
Pour cet internaute, l'allusion à la principale ressource qatarienne s'impose : le pétrole. Le transfert de Kylian Mbappé représenterait "les revenus de la production pétrolière du Qatar en deux jours". Ce qui n'est pas loin de la vérité. 
Autre réaction teinté d'ironie, celle de ce twittos qui compare les transferts de Neymar et de Mbappé à 29.000 Smic ou 75 Ferrari. "On fait ça pour une grosse production ciné", s'interroge-t-il.

Le fair-play financier, "une blague" ?

Mais cette somme de 180 millions d'euros serait dépensée au final si le Paris Saint-Germain décidait d'acquérir le joueur, à l'issue du prêt. Mais elle choque déjà. Ainsi en est-il de ce twittos, qui en anglais, s'offusque de voir le PSG "ruiner" la Ligue 1. Et de qualifier le faire-play financier de "blague". Le tout avec un hashtag on ne peut plus explicite : #moneymoneymoneymoney.
Réaction enthousiaste, qui se démarque sur la Toile : celle de la maire PS de Paris. Pour Anne Hidalgo, l'arrivée de Kylian Mbappé au PSG (tout comme celle de Neymar, début août), "contribuent à l'attractivité de la capitale".
► Sur les Champs-Elysées, les supporters du Paris Saint-Germain sont plutôt satisfaits


A lire aussi

Sur le même sujet

Le Val-d'Oise est l'un des 13 sites pilotes de Service National Universel

Les + Lus